L'objectif est de "mettre fin à la pandémie" en 2022, a indiqué Downing Street dans un communiqué, précisant que Londres donnerait 100 millions de doses excédentaires grâce à l'avancée de son programme de vaccination. Les Etats-Unis se sont déjà engagés de leur côté à fournir 500 millions de vaccins, qui sont comptés dans le milliard de doses du G7. (Belga)

L'objectif est de "mettre fin à la pandémie" en 2022, a indiqué Downing Street dans un communiqué, précisant que Londres donnerait 100 millions de doses excédentaires grâce à l'avancée de son programme de vaccination. Les Etats-Unis se sont déjà engagés de leur côté à fournir 500 millions de vaccins, qui sont comptés dans le milliard de doses du G7. (Belga)