Pour le développement des emojis, Unicode compte beaucoup sur les efforts des bénévoles. En raison des conséquences économiques et sociales de la pandémie, ceux-ci ont toutefois mieux à faire pour le moment. Les développeurs ont traditionnellement besoin d'environ six mois pour intégrer les nouveaux pictogrammes sur les smartphones. Les symboles qui auraient dû être introduits en mars dernier ne seront pas disponibles avant l'automne prochain. Ceux qui devaient sortir en 2021 ont également été repoussés et ne seront pas intégrés sur les appareils avant 2022. Unicode examine si, dans l'intervalle, des modifications à des emojis précédents pourraient être ajoutées. Le délai pour la présentation de nouveaux emojis a également été prolongé jusqu'en septembre prochain. (Belga)

Pour le développement des emojis, Unicode compte beaucoup sur les efforts des bénévoles. En raison des conséquences économiques et sociales de la pandémie, ceux-ci ont toutefois mieux à faire pour le moment. Les développeurs ont traditionnellement besoin d'environ six mois pour intégrer les nouveaux pictogrammes sur les smartphones. Les symboles qui auraient dû être introduits en mars dernier ne seront pas disponibles avant l'automne prochain. Ceux qui devaient sortir en 2021 ont également été repoussés et ne seront pas intégrés sur les appareils avant 2022. Unicode examine si, dans l'intervalle, des modifications à des emojis précédents pourraient être ajoutées. Le délai pour la présentation de nouveaux emojis a également été prolongé jusqu'en septembre prochain. (Belga)