"Aussi bien les Belges que les Néerlandais n'ont manifestement pas encore tous bien compris, c'est pourquoi la route a été barricadée", commente Jo Brouns (CD&V). Celui-ci a fait placer de gros blocs de béton et des barrières sur cette voirie pour empêcher tout passage de véhicule. Des postes de contrôle policier permanents ont par ailleurs été installés à Molenbeersel et Kessenich. Samedi, en application de la décision de fermer la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, les policiers belges ont imposé à plusieurs dizaines de conducteurs de faire demi-tour sur la Weertersteenweg pour voir ceux-ci, quasiment sous leurs yeux, prendre immédiatement une voie de déviation et passer malgré tout la frontière... Décision fut alors prise de fermer cette voie de contournement. "Nous ne pourrons vaincre le coronavirus qu'ensemble, Belges et Néerlandais. Cette solidarité transfrontalière est donc nécessaire", insiste le bourgmestre. Les autres voies secondaires vers les Pays-Bas de la commune vont à présent aussi être surveillées, et fermées au besoin, avertit l'édile. (Belga)

"Aussi bien les Belges que les Néerlandais n'ont manifestement pas encore tous bien compris, c'est pourquoi la route a été barricadée", commente Jo Brouns (CD&V). Celui-ci a fait placer de gros blocs de béton et des barrières sur cette voirie pour empêcher tout passage de véhicule. Des postes de contrôle policier permanents ont par ailleurs été installés à Molenbeersel et Kessenich. Samedi, en application de la décision de fermer la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, les policiers belges ont imposé à plusieurs dizaines de conducteurs de faire demi-tour sur la Weertersteenweg pour voir ceux-ci, quasiment sous leurs yeux, prendre immédiatement une voie de déviation et passer malgré tout la frontière... Décision fut alors prise de fermer cette voie de contournement. "Nous ne pourrons vaincre le coronavirus qu'ensemble, Belges et Néerlandais. Cette solidarité transfrontalière est donc nécessaire", insiste le bourgmestre. Les autres voies secondaires vers les Pays-Bas de la commune vont à présent aussi être surveillées, et fermées au besoin, avertit l'édile. (Belga)