Tous les magasins seront désormais fermés le dimanche, à l'exception des stations services, des pharmacies ou des commerces dans les gares et aéroports. Les autres jours de la semaine, les magasins devront fermer entre 20h et 5h. Le gouvernement recommande également aux employeurs de favoriser au maximum le télétravail dans tous les secteurs où cela est possible. Il se penchera sur la réouverture des écoles en fin de semaine, "mais les chiffres ne sont pas bons", a concédé le ministre de la Santé. La Tchéquie est le pays européen le plus durement touché jusqu'à présent par la deuxième vague de nouveau coronavirus. Selon les données du ministère de la Santé, un peu plus de 100 décès quotidiens en lien avec le virus ont été déplorés en moyenne dans le pays la semaine dernière. Samedi, le nombre de personnes hospitalisées (5.345) avait doublé en l'espace de sept jours. Le pays a un taux d'incidence de 1323.8 contaminations pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours selon l'ECDC, soit un peu plus que la Belgique. Les écoles, bars et restaurants sont fermés depuis bientôt deux semaines, le pays a rappelé ses médecins exerçant à l'étranger et entamé l'installation de deux "hôpitaux de campagne", à Prague et Brno. Il a également sollicité l'aide de l'Union européenne pour obtenir des respirateurs: 30 lui ont été fournis depuis la réserve d'urgence (RescEU), 105 des Pays-Bas et 15 de l'Autriche. (Belga)

Tous les magasins seront désormais fermés le dimanche, à l'exception des stations services, des pharmacies ou des commerces dans les gares et aéroports. Les autres jours de la semaine, les magasins devront fermer entre 20h et 5h. Le gouvernement recommande également aux employeurs de favoriser au maximum le télétravail dans tous les secteurs où cela est possible. Il se penchera sur la réouverture des écoles en fin de semaine, "mais les chiffres ne sont pas bons", a concédé le ministre de la Santé. La Tchéquie est le pays européen le plus durement touché jusqu'à présent par la deuxième vague de nouveau coronavirus. Selon les données du ministère de la Santé, un peu plus de 100 décès quotidiens en lien avec le virus ont été déplorés en moyenne dans le pays la semaine dernière. Samedi, le nombre de personnes hospitalisées (5.345) avait doublé en l'espace de sept jours. Le pays a un taux d'incidence de 1323.8 contaminations pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours selon l'ECDC, soit un peu plus que la Belgique. Les écoles, bars et restaurants sont fermés depuis bientôt deux semaines, le pays a rappelé ses médecins exerçant à l'étranger et entamé l'installation de deux "hôpitaux de campagne", à Prague et Brno. Il a également sollicité l'aide de l'Union européenne pour obtenir des respirateurs: 30 lui ont été fournis depuis la réserve d'urgence (RescEU), 105 des Pays-Bas et 15 de l'Autriche. (Belga)