La Belgique interdit désormais les voyages vers la Suède, la Finlande, la Norvège et Malte. Plusieurs zones du Portugal, de l'Espagne, ainsi que la ville de Leicester au Royaume-Uni figurent également en zone rouge. La zone orange "départs" comprend les pays qui demandent un test obligatoire à l'arrivée (Chypre, Danemark pour le Groenland et les Îles Féroé et l'Islande) et/ou une quarantaine (Islande et Irlande). Une vigilance accrue est aussi demandée aux voyageurs provenant de plusieurs pays dont le Grand-Duché de Luxembourg. L'accès à ce pays voisin n'est toutefois pas interdit et les travailleurs qui doivent s'y rendre sont toujours autorisés à y entrer. "Ils doivent cependant savoir qu'ils se trouvent sur un territoire où le taux d'infections est supérieur à celui que l'on connaît en Belgique", a précisé à Belga un porte-parole des Affaires étrangères. "Nous appelons à une vigilance accrue et à un respect scrupuleux des mesures sanitaires (port du masque, gestes barrières, distanciation). Si la personne développe des symptômes (toux ou perte d'odorat par exemple), elle doit en parler à son médecin et se placer en auto-isolement." Selon les chiffres rapportés par la presse luxembourgeoise dimanche, le pays a enregistré 83 nouvelles contaminations en 24 heures et un nouveau décès, le premier depuis 47 jours. D'autres pays ou régions ont été placées en zone orange pour les retours: la Bulgarie, la Croatie et la Roumanie ainsi que la Haute-Autriche (Autriche), l'Aragon et la Catalogne (Espagne), le Trentin (Italie), l'Algarve et l'Alentejo (Portugal), la Moravie-Silésie (Tchéquie), la Silésie (Pologne), les Midlands, le Nord-Est et Yorkshire, le nord du Pays de Galles et l'Irlande du Nord (Royaume-Uni) et le Tessin (Suisse). (Belga)

La Belgique interdit désormais les voyages vers la Suède, la Finlande, la Norvège et Malte. Plusieurs zones du Portugal, de l'Espagne, ainsi que la ville de Leicester au Royaume-Uni figurent également en zone rouge. La zone orange "départs" comprend les pays qui demandent un test obligatoire à l'arrivée (Chypre, Danemark pour le Groenland et les Îles Féroé et l'Islande) et/ou une quarantaine (Islande et Irlande). Une vigilance accrue est aussi demandée aux voyageurs provenant de plusieurs pays dont le Grand-Duché de Luxembourg. L'accès à ce pays voisin n'est toutefois pas interdit et les travailleurs qui doivent s'y rendre sont toujours autorisés à y entrer. "Ils doivent cependant savoir qu'ils se trouvent sur un territoire où le taux d'infections est supérieur à celui que l'on connaît en Belgique", a précisé à Belga un porte-parole des Affaires étrangères. "Nous appelons à une vigilance accrue et à un respect scrupuleux des mesures sanitaires (port du masque, gestes barrières, distanciation). Si la personne développe des symptômes (toux ou perte d'odorat par exemple), elle doit en parler à son médecin et se placer en auto-isolement." Selon les chiffres rapportés par la presse luxembourgeoise dimanche, le pays a enregistré 83 nouvelles contaminations en 24 heures et un nouveau décès, le premier depuis 47 jours. D'autres pays ou régions ont été placées en zone orange pour les retours: la Bulgarie, la Croatie et la Roumanie ainsi que la Haute-Autriche (Autriche), l'Aragon et la Catalogne (Espagne), le Trentin (Italie), l'Algarve et l'Alentejo (Portugal), la Moravie-Silésie (Tchéquie), la Silésie (Pologne), les Midlands, le Nord-Est et Yorkshire, le nord du Pays de Galles et l'Irlande du Nord (Royaume-Uni) et le Tessin (Suisse). (Belga)