Tous les événements, que ce soit les fêtes de quartier, les rues fermées pour permettre aux enfants de jouer, etc., vont être annulés jusque fin août, a décidé la commune. Et il sera obligatoire de porter le masque dans l'espace public, sauf si l'on est en train de faire du sport ou de rouler à vélo. Il y a eu récemment quelques (une dizaine) nouvelles contaminations au coronavirus dans cette commune d'environ 27.000 habitants. "Je constate qu'en dépit de nos efforts pour sensibiliser les habitants, il n'y a pas d'amélioration", indique le bourgmestre. "On doit donc aller un pas plus loin. Nos forces de sécurité vont augmenter les contrôles et seront stricts sur le respect des mesures". Le bourgmestre se dit par ailleurs content de l'impulsion donnée par la gouverneure de province Cathy Berx. La cellule de crise provinciale a décidé ce week-end de limiter les contacts à dix maximum par personne dans la province. Elle encourage tous les citoyens à tenir un registre de ces contacts. "J'espère que chaque citoyen de Willebroek suivra les règles pour arrêter ensemble l'avancée du virus. Je comprends que ces nouvelles mesures soient dures pour les habitants et les associations. Nous examinons les soutiens supplémentaires que nous pouvons leur apporter", a ajouté Eddy Bevers. Une très grande part des contaminations dans la province d'Anvers, la plus touchée de tout le pays ces dernières semaines, est en réalité concentrée dans la ville d'Anvers. Mais son bourgmestre, un autre N-VA, Bart De Wever, n'a jusqu'ici pas voulu imposer de mesure supplémentaire drastique pour endiguer la propagation dans ses quartiers. (Belga)

Tous les événements, que ce soit les fêtes de quartier, les rues fermées pour permettre aux enfants de jouer, etc., vont être annulés jusque fin août, a décidé la commune. Et il sera obligatoire de porter le masque dans l'espace public, sauf si l'on est en train de faire du sport ou de rouler à vélo. Il y a eu récemment quelques (une dizaine) nouvelles contaminations au coronavirus dans cette commune d'environ 27.000 habitants. "Je constate qu'en dépit de nos efforts pour sensibiliser les habitants, il n'y a pas d'amélioration", indique le bourgmestre. "On doit donc aller un pas plus loin. Nos forces de sécurité vont augmenter les contrôles et seront stricts sur le respect des mesures". Le bourgmestre se dit par ailleurs content de l'impulsion donnée par la gouverneure de province Cathy Berx. La cellule de crise provinciale a décidé ce week-end de limiter les contacts à dix maximum par personne dans la province. Elle encourage tous les citoyens à tenir un registre de ces contacts. "J'espère que chaque citoyen de Willebroek suivra les règles pour arrêter ensemble l'avancée du virus. Je comprends que ces nouvelles mesures soient dures pour les habitants et les associations. Nous examinons les soutiens supplémentaires que nous pouvons leur apporter", a ajouté Eddy Bevers. Une très grande part des contaminations dans la province d'Anvers, la plus touchée de tout le pays ces dernières semaines, est en réalité concentrée dans la ville d'Anvers. Mais son bourgmestre, un autre N-VA, Bart De Wever, n'a jusqu'ici pas voulu imposer de mesure supplémentaire drastique pour endiguer la propagation dans ses quartiers. (Belga)