"Les temps est venu de prendre de nouvelles mesures pour que nous puissions préserver la capacité de nos hôpitaux à fonctionner et à protéger la vie des plus âgés", a déclaré M. Orban dans une vidéo placée sur sa page Facebook. Un état d'urgence permettant au gouvernement de diriger le pays par décrets va entrer en vigueur à minuit, a ajouté le Premier ministre. "Nous devons laisser de côté les débats politiques, il faut des actions rapides et des mesures prises à temps", a-t-il dit, ajoutant que dans le cas contraire les hôpitaux pourraient arriver à saturation mi-décembre. M. Orban a indiqué qu'il allait demander au Parlement de voter cet état d'urgence pour une période de 90 jours, et d'instaurer le couvre-feu qui s'appliquera de minuit à 05h00. La Hongrie a connu mardi un nombre record de 84 décès dus au Covid-19, pour un total de 1.973 morts Selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la Hongrie se plaçait mardi à la troisième place européenne pour le nombre de décès par million d'habitant, derrière la République tchèque et la Belgique. (Belga)

"Les temps est venu de prendre de nouvelles mesures pour que nous puissions préserver la capacité de nos hôpitaux à fonctionner et à protéger la vie des plus âgés", a déclaré M. Orban dans une vidéo placée sur sa page Facebook. Un état d'urgence permettant au gouvernement de diriger le pays par décrets va entrer en vigueur à minuit, a ajouté le Premier ministre. "Nous devons laisser de côté les débats politiques, il faut des actions rapides et des mesures prises à temps", a-t-il dit, ajoutant que dans le cas contraire les hôpitaux pourraient arriver à saturation mi-décembre. M. Orban a indiqué qu'il allait demander au Parlement de voter cet état d'urgence pour une période de 90 jours, et d'instaurer le couvre-feu qui s'appliquera de minuit à 05h00. La Hongrie a connu mardi un nombre record de 84 décès dus au Covid-19, pour un total de 1.973 morts Selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la Hongrie se plaçait mardi à la troisième place européenne pour le nombre de décès par million d'habitant, derrière la République tchèque et la Belgique. (Belga)