"Les règles sont en train de montrer leur efficacité (...) L'épidémie a marqué le pas, il y a un espoir", a souligné le président. M. Macron a aussi annoncé des aides pour les entrepreneurs en difficulté, ainsi que pour les familles et étudiants les plus précaires. A partir du 11 mai, il y aura une réouverture progressive des crèches, écoles et lycées. Dans le supérieur, les cours ne reprendront pas jusqu'à l'été, et le gouvernement précisera les modalités des examens et concours, a précise le président. Les entreprises rouvriront leurs portes, mais l'horeca et les musées resteront eux fermés. Les grands festivals ne pourront se tenir jusqu'à mi-juillet. La situation sera réévaluée collectivement à partir de mi-mai, a ajouté M. Macron. Les personnes les plus vulnérables devront elles rester confinées au-delà du 11 mai Il s'agissait de la quatrième prise de parole solennelle du chef d'Etat depuis le début de la crise du Covid-19 en France, où les premières mesures de confinement remontent au 16 mars. (Belga)

"Les règles sont en train de montrer leur efficacité (...) L'épidémie a marqué le pas, il y a un espoir", a souligné le président. M. Macron a aussi annoncé des aides pour les entrepreneurs en difficulté, ainsi que pour les familles et étudiants les plus précaires. A partir du 11 mai, il y aura une réouverture progressive des crèches, écoles et lycées. Dans le supérieur, les cours ne reprendront pas jusqu'à l'été, et le gouvernement précisera les modalités des examens et concours, a précise le président. Les entreprises rouvriront leurs portes, mais l'horeca et les musées resteront eux fermés. Les grands festivals ne pourront se tenir jusqu'à mi-juillet. La situation sera réévaluée collectivement à partir de mi-mai, a ajouté M. Macron. Les personnes les plus vulnérables devront elles rester confinées au-delà du 11 mai Il s'agissait de la quatrième prise de parole solennelle du chef d'Etat depuis le début de la crise du Covid-19 en France, où les premières mesures de confinement remontent au 16 mars. (Belga)