"A partir de ce 31 octobre (...) nous ouvrons la vaccination contre le Covid-19 aux enfants de 3 à 11 ans, avec le vaccin de Sinovac", a écrit le chef d'Etat sur Twitter. "L'objectif est de vacciner environ 7,1 millions d'enfants dans cette classe d'âge", a précisé le ministre de la Santé, Fernando Ruiz. Les enfants ont peu de probabilités de développer des formes graves de la maladie, mais peuvent être contaminés et transmettre le virus. Pour autoriser la vaccination des enfants, le ministère de la Santé "est parti du feu vert donné par Invima", le régulateur colombien des médicaments, a ajouté M. Ruiz, et Sinovac "s'est avéré être un vaccin sûr (...) il a été testé sur plusieurs millions de Colombiens". La Chine et le Chili ont également autorisé l'usage de ce vaccin pour les mineurs. Les Etats-Unis, pays le plus endeuillé par la pandémie, ont autorisé vendredi le vaccin de Pfizer-BioNTech pour les 5 à 11 ans, ouvrant la voie au lancement imminent d'une nouvelle grande étape de la campagne d'immunisation, qui concerne 28 millions d'enfants dans le pays. L'épidémie a reculé en Colombie depuis le pic vécu en avril-juin. Les événements d'ampleur sans aucune restriction pourront de nouveau être organisés à partir de la mi-novembre pour la capitale Bogota, qui compte huit millions d'habitants. Au total, 21 millions de Colombiens ont été immunisés contre le virus. A peine 6% de la population déclare ne pas avoir l'intention de se faire vacciner, selon le Département administratif national de la statistique (DANE). En proportion de sa population, la Colombie est le quatrième pays d'Amérique latine avec le plus de décès dus au Covid derrière le Pérou, le Brésil et l'Argentine. (Belga)

"A partir de ce 31 octobre (...) nous ouvrons la vaccination contre le Covid-19 aux enfants de 3 à 11 ans, avec le vaccin de Sinovac", a écrit le chef d'Etat sur Twitter. "L'objectif est de vacciner environ 7,1 millions d'enfants dans cette classe d'âge", a précisé le ministre de la Santé, Fernando Ruiz. Les enfants ont peu de probabilités de développer des formes graves de la maladie, mais peuvent être contaminés et transmettre le virus. Pour autoriser la vaccination des enfants, le ministère de la Santé "est parti du feu vert donné par Invima", le régulateur colombien des médicaments, a ajouté M. Ruiz, et Sinovac "s'est avéré être un vaccin sûr (...) il a été testé sur plusieurs millions de Colombiens". La Chine et le Chili ont également autorisé l'usage de ce vaccin pour les mineurs. Les Etats-Unis, pays le plus endeuillé par la pandémie, ont autorisé vendredi le vaccin de Pfizer-BioNTech pour les 5 à 11 ans, ouvrant la voie au lancement imminent d'une nouvelle grande étape de la campagne d'immunisation, qui concerne 28 millions d'enfants dans le pays. L'épidémie a reculé en Colombie depuis le pic vécu en avril-juin. Les événements d'ampleur sans aucune restriction pourront de nouveau être organisés à partir de la mi-novembre pour la capitale Bogota, qui compte huit millions d'habitants. Au total, 21 millions de Colombiens ont été immunisés contre le virus. A peine 6% de la population déclare ne pas avoir l'intention de se faire vacciner, selon le Département administratif national de la statistique (DANE). En proportion de sa population, la Colombie est le quatrième pays d'Amérique latine avec le plus de décès dus au Covid derrière le Pérou, le Brésil et l'Argentine. (Belga)