Cette expérience, sans précédent pour la quatrième économie de la région, a débuté mercredi à 00H01 (06H01 heure belge) sur ordre du président Ivan Duque. Le confinement est imposé jusqu'au 12 avril inclus aux quelque 48 millions d'habitants de ce pays, qui compte jusqu'à présent au moins 470 cas confirmés de Covid-19, dont quatre morts, selon les derniers chiffres officiels. "Restons à la maison, évitons que le virus ne se propage et sauvons des vies. C'est le grand objectif que nous avons fixé avec cette quarantaine générale", a déclaré le chef de l'État. La Colombie ainsi rejoint d'autres pays latino-américains, dont l'Équateur voisin, l'Argentine, la Bolivie, le Salvador, qui ont opté pour cette restriction drastique de la liberté de circulation. Les gens ne peuvent sortir de chez eux que pour faire des courses ou promener leur chien, à raison d'une personne par famille ou en cas de force majeure. Les infractions sont passibles d'amendes, voire de prison. Sont exemptés les employés des services de santé, d'hygiène, de télécommunication, des établissements financiers, ainsi que des médias. Dans un premier bilan, mercredi à la mi-journée, le ministère de la Défense a fait état de "1.069 mesures correctives" pour non respect du décret de confinement, sans en préciser la teneur. M. Duque a ordonné de surcroît la fermeture des frontières, l'interdiction des vols de passagers, la suspension des cours avec présence physique et des rassemblements, ainsi que le confinement jusqu'au 30 mai des plus de 70 ans, plus vulnérables à la maladie. Quelque 60.000 militaires et policiers seront déployés pour "faire respecter" le confinement, surveiller les frontières, les hôpitaux et les aéroports, a annoncé le ministre de la Défense, Carlos Holmes Trujillo. (Belga)

Cette expérience, sans précédent pour la quatrième économie de la région, a débuté mercredi à 00H01 (06H01 heure belge) sur ordre du président Ivan Duque. Le confinement est imposé jusqu'au 12 avril inclus aux quelque 48 millions d'habitants de ce pays, qui compte jusqu'à présent au moins 470 cas confirmés de Covid-19, dont quatre morts, selon les derniers chiffres officiels. "Restons à la maison, évitons que le virus ne se propage et sauvons des vies. C'est le grand objectif que nous avons fixé avec cette quarantaine générale", a déclaré le chef de l'État. La Colombie ainsi rejoint d'autres pays latino-américains, dont l'Équateur voisin, l'Argentine, la Bolivie, le Salvador, qui ont opté pour cette restriction drastique de la liberté de circulation. Les gens ne peuvent sortir de chez eux que pour faire des courses ou promener leur chien, à raison d'une personne par famille ou en cas de force majeure. Les infractions sont passibles d'amendes, voire de prison. Sont exemptés les employés des services de santé, d'hygiène, de télécommunication, des établissements financiers, ainsi que des médias. Dans un premier bilan, mercredi à la mi-journée, le ministère de la Défense a fait état de "1.069 mesures correctives" pour non respect du décret de confinement, sans en préciser la teneur. M. Duque a ordonné de surcroît la fermeture des frontières, l'interdiction des vols de passagers, la suspension des cours avec présence physique et des rassemblements, ainsi que le confinement jusqu'au 30 mai des plus de 70 ans, plus vulnérables à la maladie. Quelque 60.000 militaires et policiers seront déployés pour "faire respecter" le confinement, surveiller les frontières, les hôpitaux et les aéroports, a annoncé le ministre de la Défense, Carlos Holmes Trujillo. (Belga)