Alecia Moore, de son vrai nom, explique en deux tweets que son fils de trois ans et elle-même présentaient des symptômes de la maladie. "Notre médecin avait heureusement accès à des tests et nous avons pu être dépistés. Mon résultat était positif", écrit-elle. La chanteuse et sa famille se sont ensuite placés en quarantaine. Un nouveau test passé il y a quelques jours a montré que l'artiste était désormais guérie. La pop-star en profite pour épingler le gouvernement sur la disponibilité des tests de dépistage. "Cette maladie est dangereuse (...). Les tests devraient être gratuits et à disposition de tous", souligne-t-elle, rappelant que le virus peut affecter tout le monde, jeunes et moins jeunes, riches comme pauvres. Pink annonce ensuite dans son message faire deux dons de 500.000 dollars aux fonds de deux hôpitaux, l'un à Philadelphie, où sa mère a travaillé, et l'autre à Los Angeles. La chanteuse conclut par un hommage aux soignants de par le monde et appelle chacun à rester chez soi. (Belga)

Alecia Moore, de son vrai nom, explique en deux tweets que son fils de trois ans et elle-même présentaient des symptômes de la maladie. "Notre médecin avait heureusement accès à des tests et nous avons pu être dépistés. Mon résultat était positif", écrit-elle. La chanteuse et sa famille se sont ensuite placés en quarantaine. Un nouveau test passé il y a quelques jours a montré que l'artiste était désormais guérie. La pop-star en profite pour épingler le gouvernement sur la disponibilité des tests de dépistage. "Cette maladie est dangereuse (...). Les tests devraient être gratuits et à disposition de tous", souligne-t-elle, rappelant que le virus peut affecter tout le monde, jeunes et moins jeunes, riches comme pauvres. Pink annonce ensuite dans son message faire deux dons de 500.000 dollars aux fonds de deux hôpitaux, l'un à Philadelphie, où sa mère a travaillé, et l'autre à Los Angeles. La chanteuse conclut par un hommage aux soignants de par le monde et appelle chacun à rester chez soi. (Belga)