En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 836.241 morts, suivis par le Brésil (619.822), l'Inde (483.178) et la Russie (314.604). Le Mexique a enregistré vendredi 28.023 nouveaux cas, le deuxième chiffre le plus élevé depuis le début de la pandémie, pour un cumul de plus de quatre millions. Le Mexique comptabilise officiellement 300.101 décès depuis mars 2020, dont 168 lors des dernières 24 heures, a indiqué le ministère de la Santé. Ce bilan pourrait être sous-estimé. Les morts associées au Covid se chiffraient à 451.864 jusqu'en décembre 2021, d'après le Registre national de la population. Par ailleurs, une soixantaine de vols ont été annulés au Mexique jeudi et vendredi car 87 pilotes ont attrapé le Covid-19, ont indiqué des sources du secteur aérien. En plein quatrième vague, l'usage de la pilule Molnupiravir a été autorisée par les autorités sanitaires mexicaines, comme c'est déjà le cas dans d'autres pays dont les Etats-Unis voisins. Après des semaines d'accalmie, le président Andres Manuel Lopez Obrador a reconnu cette semaine un rebond de la pandémie, en écartant tout confinement. Le Mexique ne demande aucun test ni aucun passe vaccinal aux voyageurs qui arrive sur son sol. (Belga)

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 836.241 morts, suivis par le Brésil (619.822), l'Inde (483.178) et la Russie (314.604). Le Mexique a enregistré vendredi 28.023 nouveaux cas, le deuxième chiffre le plus élevé depuis le début de la pandémie, pour un cumul de plus de quatre millions. Le Mexique comptabilise officiellement 300.101 décès depuis mars 2020, dont 168 lors des dernières 24 heures, a indiqué le ministère de la Santé. Ce bilan pourrait être sous-estimé. Les morts associées au Covid se chiffraient à 451.864 jusqu'en décembre 2021, d'après le Registre national de la population. Par ailleurs, une soixantaine de vols ont été annulés au Mexique jeudi et vendredi car 87 pilotes ont attrapé le Covid-19, ont indiqué des sources du secteur aérien. En plein quatrième vague, l'usage de la pilule Molnupiravir a été autorisée par les autorités sanitaires mexicaines, comme c'est déjà le cas dans d'autres pays dont les Etats-Unis voisins. Après des semaines d'accalmie, le président Andres Manuel Lopez Obrador a reconnu cette semaine un rebond de la pandémie, en écartant tout confinement. Le Mexique ne demande aucun test ni aucun passe vaccinal aux voyageurs qui arrive sur son sol. (Belga)