Il a été décidé "de recommander l'utilisation de préférence aux personnes âgées de plus de 60 ans", a déclaré le conseiller scientifique du gouvernement italien, Franco Locatelli, lors d'une conférence de presse quelque heures après que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a proposé de répertorier le risque de caillots sanguins comme un effet secondaire rare du vaccin anglo-suédois. (Belga)

Il a été décidé "de recommander l'utilisation de préférence aux personnes âgées de plus de 60 ans", a déclaré le conseiller scientifique du gouvernement italien, Franco Locatelli, lors d'une conférence de presse quelque heures après que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a proposé de répertorier le risque de caillots sanguins comme un effet secondaire rare du vaccin anglo-suédois. (Belga)