M. Glynn a indiqué à des journalistes réunis à Dublin que "quatre signalements préliminaires de mortinaissances potentiellement associées à une maladie appelée Covid placentis" étaient remontés jusqu'aux autorités. Selon les médecins légistes qui ont signalé ces cas, les femmes enceintes avaient été testées positives au coronavirus, puis avaient accouché d'un enfant mort-né, dont la cause du décès était une infection du placenta. "Des recherches supplémentaires doivent être effectuées" avant que les résultats puissent être confirmés, a déclaré le médecin en chef adjoint, ajoutant ne pas pouvoir "donner trop de détails car il n'y en a pas beaucoup plus à ce stade". Selon le dernier bilan officiel, la République d'Irlande recense 4.396 décès dus à la pandémie de coronavirus. Le pays est actuellement en plein milieu de son troisième confinement, après avoir subi début janvier le taux d'infection par habitant le plus élevé au monde. (Belga)

M. Glynn a indiqué à des journalistes réunis à Dublin que "quatre signalements préliminaires de mortinaissances potentiellement associées à une maladie appelée Covid placentis" étaient remontés jusqu'aux autorités. Selon les médecins légistes qui ont signalé ces cas, les femmes enceintes avaient été testées positives au coronavirus, puis avaient accouché d'un enfant mort-né, dont la cause du décès était une infection du placenta. "Des recherches supplémentaires doivent être effectuées" avant que les résultats puissent être confirmés, a déclaré le médecin en chef adjoint, ajoutant ne pas pouvoir "donner trop de détails car il n'y en a pas beaucoup plus à ce stade". Selon le dernier bilan officiel, la République d'Irlande recense 4.396 décès dus à la pandémie de coronavirus. Le pays est actuellement en plein milieu de son troisième confinement, après avoir subi début janvier le taux d'infection par habitant le plus élevé au monde. (Belga)