Dans plusieurs villes, les autorités locales soutenaient l'initiative. A Breda, la branche locale de l'association professionnelle Koninklijke Horeca Nederland (KHN) a toutefois appelé la population à ne pas participer à cette journée de protestation. "La pression liée aux problèmes financiers et psychologiques exercée sur les entrepreneurs ne va pas disparaître en ouvrant une journée", a ainsi estimé Johan de Vos du KHN Breda. Le Premier ministre néerlandais a annoncé vendredi soir l'assouplissement de certaines restrictions anti-covid19, parmi les plus contraignantes d'Europe, en autorisant les commerces, salles de sport, coiffeurs et sex-shop à rouvrir. Les bars, restaurants, cafés et les établissements culturels doivent pour leur part rester fermés jusqu'au 25 janvier au moins. (Belga)

Dans plusieurs villes, les autorités locales soutenaient l'initiative. A Breda, la branche locale de l'association professionnelle Koninklijke Horeca Nederland (KHN) a toutefois appelé la population à ne pas participer à cette journée de protestation. "La pression liée aux problèmes financiers et psychologiques exercée sur les entrepreneurs ne va pas disparaître en ouvrant une journée", a ainsi estimé Johan de Vos du KHN Breda. Le Premier ministre néerlandais a annoncé vendredi soir l'assouplissement de certaines restrictions anti-covid19, parmi les plus contraignantes d'Europe, en autorisant les commerces, salles de sport, coiffeurs et sex-shop à rouvrir. Les bars, restaurants, cafés et les établissements culturels doivent pour leur part rester fermés jusqu'au 25 janvier au moins. (Belga)