"L'évolution des chiffres est très bonne", s'est félicité le directeur du centre d'alertes sanitaires Fernando Simon lors d'une conférence de presse, malgré de "petits foyers de contagion très locaux" repérés depuis le début du déconfinement. Pendant les dernières 24 heures, 38 décès ont été recensés et 182 nouveaux cas. Les totaux révisés constamment pour éliminer les doublons, s'élèvent désormais à 27.119 morts et 237.906 cas confirmés par test PCR. L'Espagne a entamé le 11 mai un déconfinement très progressif en plusieurs phases, qui devrait s'étaler jusqu'à fin juin. De nouvelles zones du pays pourront passer lundi à la deuxième phase, qui permet l'utilisation des piscines (avec une capacité limitée) et des plages, où il faudra maintenir une distance d'au moins deux mètres entre chaque personne ou groupe. L'ensemble de l'Andalousie et de la région de Valence, une grande partie de la Catalogne ainsi que les archipels des Baléares et des Canaries pourront passer à la phase 2, a annoncé le ministère de la Santé. Environ 70% des Espagnols seront concernés par cette nouvelle étape qui comprend aussi la réouverture des cinémas, théâtres et salles de concerts, à un tiers de la capacité normale, ainsi que des centres commerciaux, avec 40% du public. Elle permet aussi de manger à l'intérieur des restaurants et plus seulement en terrasse. Un tiers de la population restera à la phase précédente -chaque phase doit durer au moins quinze jours-, en particulier les régions de Madrid et Barcelone, principaux foyers de contamination de la pandémie. Environ 45.000 personnes vivant sur de très petites îles des Canaries et des Baléares passeront à la phase 3, qui autorise entre autres la réouverture des discothèques, avec seulement un tiers de clients. (Belga)

"L'évolution des chiffres est très bonne", s'est félicité le directeur du centre d'alertes sanitaires Fernando Simon lors d'une conférence de presse, malgré de "petits foyers de contagion très locaux" repérés depuis le début du déconfinement. Pendant les dernières 24 heures, 38 décès ont été recensés et 182 nouveaux cas. Les totaux révisés constamment pour éliminer les doublons, s'élèvent désormais à 27.119 morts et 237.906 cas confirmés par test PCR. L'Espagne a entamé le 11 mai un déconfinement très progressif en plusieurs phases, qui devrait s'étaler jusqu'à fin juin. De nouvelles zones du pays pourront passer lundi à la deuxième phase, qui permet l'utilisation des piscines (avec une capacité limitée) et des plages, où il faudra maintenir une distance d'au moins deux mètres entre chaque personne ou groupe. L'ensemble de l'Andalousie et de la région de Valence, une grande partie de la Catalogne ainsi que les archipels des Baléares et des Canaries pourront passer à la phase 2, a annoncé le ministère de la Santé. Environ 70% des Espagnols seront concernés par cette nouvelle étape qui comprend aussi la réouverture des cinémas, théâtres et salles de concerts, à un tiers de la capacité normale, ainsi que des centres commerciaux, avec 40% du public. Elle permet aussi de manger à l'intérieur des restaurants et plus seulement en terrasse. Un tiers de la population restera à la phase précédente -chaque phase doit durer au moins quinze jours-, en particulier les régions de Madrid et Barcelone, principaux foyers de contamination de la pandémie. Environ 45.000 personnes vivant sur de très petites îles des Canaries et des Baléares passeront à la phase 3, qui autorise entre autres la réouverture des discothèques, avec seulement un tiers de clients. (Belga)