La chancelière a invité les Allemands à ne pas partir à l'étranger durant les vacances de Noël, en particulier pour des séjours de ski. Le gouvernement fédéral et les régions vont demander à l'Union européenne d'interdire jusqu'au 10 janvier les séjours de ski pour éviter la propagation du virus. La Bavière, très prisée des skieurs allemands, avait devancé cette mise en garde en annonçant mardi la fermeture de ses stations à Noël. Mais l'Autriche voisine est sur une autre ligne et prévoit l'ouverture de ses pistes. L'Autriche est toujours considérée par l'Allemagne comme un territoire à risque où le virus circule activement. Une de ses stations les plus fréquentées, Ischgl, avait d'ailleurs été un important foyer de contamination l'hiver dernier, infectant des touristes venus de plusieurs pays européens. Interrogée sur la démarche que va mener l'Allemagne auprès de l'UE, la chancelière a toutefois reconnu que ce n'était pas gagné. "Je vais être honnête avec vous, ce ne sera probablement pas facile, mais nous allons essayer", a-t-elle lancé lors d'une conférence de presse. (Belga)

La chancelière a invité les Allemands à ne pas partir à l'étranger durant les vacances de Noël, en particulier pour des séjours de ski. Le gouvernement fédéral et les régions vont demander à l'Union européenne d'interdire jusqu'au 10 janvier les séjours de ski pour éviter la propagation du virus. La Bavière, très prisée des skieurs allemands, avait devancé cette mise en garde en annonçant mardi la fermeture de ses stations à Noël. Mais l'Autriche voisine est sur une autre ligne et prévoit l'ouverture de ses pistes. L'Autriche est toujours considérée par l'Allemagne comme un territoire à risque où le virus circule activement. Une de ses stations les plus fréquentées, Ischgl, avait d'ailleurs été un important foyer de contamination l'hiver dernier, infectant des touristes venus de plusieurs pays européens. Interrogée sur la démarche que va mener l'Allemagne auprès de l'UE, la chancelière a toutefois reconnu que ce n'était pas gagné. "Je vais être honnête avec vous, ce ne sera probablement pas facile, mais nous allons essayer", a-t-elle lancé lors d'une conférence de presse. (Belga)