"Nous devons encore faire des efforts (...) le nombre d'infections quotidiennes se situe encore à un niveau beaucoup trop élevé", a déclaré la chancelière à l'issue de plus de sept heures de discussions avec les dirigeants des 16 Etats régionaux allemands. Les mesures actuelles, en vigueur depuis maintenant trois semaines, pourraient être levées en cas de baisse inattendue du nombre de nouvelles infections. Ce n'est cependant pas "envisageable pour l'instant", a précisé Angela Merkel. De nouvelles restrictions viennent également s'ajouter à la liste de celles qui sont déjà en place. Seules cinq personnes seront désormais autorisées à se rassembler à l'intérieur. (Belga)

"Nous devons encore faire des efforts (...) le nombre d'infections quotidiennes se situe encore à un niveau beaucoup trop élevé", a déclaré la chancelière à l'issue de plus de sept heures de discussions avec les dirigeants des 16 Etats régionaux allemands. Les mesures actuelles, en vigueur depuis maintenant trois semaines, pourraient être levées en cas de baisse inattendue du nombre de nouvelles infections. Ce n'est cependant pas "envisageable pour l'instant", a précisé Angela Merkel. De nouvelles restrictions viennent également s'ajouter à la liste de celles qui sont déjà en place. Seules cinq personnes seront désormais autorisées à se rassembler à l'intérieur. (Belga)