La chancelière Angela Merkel et le chef de l'État Frank-Walter Steinmeier assisteront dans la matinée à une messe dans l'église du Souvenir de l'Empereur Guillaume, lieu emblématique de Berlin consacré à la paix et la réconciliation. Puis ils prendront part à une cérémonie retransmise par les télévisions publiques vers 13h00 à la Konzerthaus, une salle de concerts au centre de Berlin, où M. Steinmeier tiendra un discours. Le nombre d'invités a été limité en raison de la crise sanitaire. "Il est très important de faire une pause pour prendre congé dans la dignité de tous ceux qui sont morts pendant la pandémie, y compris ceux qui n'ont pas succombé au virus mais sont eux aussi morts dans la solitude", a déclaré le chef de l'État à l'annonce de cette commémoration nationale. Les chefs des 16 régions allemandes ont parallèlement invité la population à déposer symboliquement une bougie à la fenêtre tous les soirs de ce week-end. "Nous voulons prendre conscience de ce que nous avons perdu", ont-ils déclaré dans un appel commun, "mais aussi ensemble retrouver force et espoir". La commémoration intervient alors qu'une troisième vague de l'épidémie marquée par la rapide propagation de variants s'est emparée de l'Allemagne, qui voit le nombre de nouvelles infections, et de morts de nouveau grimper, alors que la campagne de vaccination a mis du temps à décoller. (Belga)

La chancelière Angela Merkel et le chef de l'État Frank-Walter Steinmeier assisteront dans la matinée à une messe dans l'église du Souvenir de l'Empereur Guillaume, lieu emblématique de Berlin consacré à la paix et la réconciliation. Puis ils prendront part à une cérémonie retransmise par les télévisions publiques vers 13h00 à la Konzerthaus, une salle de concerts au centre de Berlin, où M. Steinmeier tiendra un discours. Le nombre d'invités a été limité en raison de la crise sanitaire. "Il est très important de faire une pause pour prendre congé dans la dignité de tous ceux qui sont morts pendant la pandémie, y compris ceux qui n'ont pas succombé au virus mais sont eux aussi morts dans la solitude", a déclaré le chef de l'État à l'annonce de cette commémoration nationale. Les chefs des 16 régions allemandes ont parallèlement invité la population à déposer symboliquement une bougie à la fenêtre tous les soirs de ce week-end. "Nous voulons prendre conscience de ce que nous avons perdu", ont-ils déclaré dans un appel commun, "mais aussi ensemble retrouver force et espoir". La commémoration intervient alors qu'une troisième vague de l'épidémie marquée par la rapide propagation de variants s'est emparée de l'Allemagne, qui voit le nombre de nouvelles infections, et de morts de nouveau grimper, alors que la campagne de vaccination a mis du temps à décoller. (Belga)