Les premières livraisons du médicament antiviral Paxlovid devraient arriver en janvier, a déclaré M. Lauterbach à l'agence de presse allemande (dpa), ajoutant que le médicament semblait très prometteur. "Je pense que cela nous permettra d'éviter de nombreux cas graves dans les unités de soins intensifs", a-t-il déclaré. Le Paxlovid n'a pas encore reçu l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA), mais cette dernière a autorisé son utilisation en cas d'urgence, à la mi-décembre. La FDA, l'organisme américain de surveillance des médicaments, a quant à elle accordé une autorisation d'urgence au Paxlovid juste avant Noël. Le ministre allemand a déclaré que son pays lui donnerait également le feu vert. Si des médicaments comme le Paxlovid sont considérés par les experts comme un outil essentiel dans la lutte contre le Covid-19, ils sont beaucoup plus chers et souvent plus difficiles à administrer que les vaccins. Le gouvernement et les responsables de la santé publique en Allemagne ont mis en garde contre une recrudescence des nouveaux cas en janvier, causée par l'apparition récente du variant Omicron beaucoup plus contagieux. (Belga)

Les premières livraisons du médicament antiviral Paxlovid devraient arriver en janvier, a déclaré M. Lauterbach à l'agence de presse allemande (dpa), ajoutant que le médicament semblait très prometteur. "Je pense que cela nous permettra d'éviter de nombreux cas graves dans les unités de soins intensifs", a-t-il déclaré. Le Paxlovid n'a pas encore reçu l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA), mais cette dernière a autorisé son utilisation en cas d'urgence, à la mi-décembre. La FDA, l'organisme américain de surveillance des médicaments, a quant à elle accordé une autorisation d'urgence au Paxlovid juste avant Noël. Le ministre allemand a déclaré que son pays lui donnerait également le feu vert. Si des médicaments comme le Paxlovid sont considérés par les experts comme un outil essentiel dans la lutte contre le Covid-19, ils sont beaucoup plus chers et souvent plus difficiles à administrer que les vaccins. Le gouvernement et les responsables de la santé publique en Allemagne ont mis en garde contre une recrudescence des nouveaux cas en janvier, causée par l'apparition récente du variant Omicron beaucoup plus contagieux. (Belga)