À partir de ce lundi 1er février, les activités "outdoor" et "sans contact" à quatre maximum sont autorisées aux plus de 18 ans dans les infrastructures sportives extérieures, a confirmé le cabinet de la ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny. Ces groupes de quatre doivent respecter des zones définies de minimum 10 m2 par participant, avec un maximum de six groupes autorisés par surface sportive. Leurs activités ne peuvent pas se faire dans un contexte d'entrainements ni de compétitions: aucune consigne d'entrainement ne peut être donnée et aucun entraîneur ne peut être actif autour des zones. Les différents groupes ne peuvent avoir de contact entre eux et chaque zone doit être séparée physiquement. Un planning horaire doit être établi afin d'éviter les rassemblements. Les spectateurs restent interdits. (Belga)

À partir de ce lundi 1er février, les activités "outdoor" et "sans contact" à quatre maximum sont autorisées aux plus de 18 ans dans les infrastructures sportives extérieures, a confirmé le cabinet de la ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny. Ces groupes de quatre doivent respecter des zones définies de minimum 10 m2 par participant, avec un maximum de six groupes autorisés par surface sportive. Leurs activités ne peuvent pas se faire dans un contexte d'entrainements ni de compétitions: aucune consigne d'entrainement ne peut être donnée et aucun entraîneur ne peut être actif autour des zones. Les différents groupes ne peuvent avoir de contact entre eux et chaque zone doit être séparée physiquement. Un planning horaire doit être établi afin d'éviter les rassemblements. Les spectateurs restent interdits. (Belga)