Le groupe "se prépare à reprendre le recrutement" de l'essai dit de phase 3, qui doit in fine inclure 60.000 personnes, et avait commencé fin septembre. "Après une évaluation approfondie d'un événement médical grave chez un participant, aucune cause certaine n'a été identifiée", a indiqué le groupe. "La société n'a trouvé aucune preuve que le candidat-vaccin ait causé l'événement". (Belga)

Le groupe "se prépare à reprendre le recrutement" de l'essai dit de phase 3, qui doit in fine inclure 60.000 personnes, et avait commencé fin septembre. "Après une évaluation approfondie d'un événement médical grave chez un participant, aucune cause certaine n'a été identifiée", a indiqué le groupe. "La société n'a trouvé aucune preuve que le candidat-vaccin ait causé l'événement". (Belga)