En plein centre de Rome sur l'élégante place du Peuple, située entre la Villa Médicis et le Tibre, les manifestants, tous vêtus et masqués de noir, avaient disposé un millier de ces caisses noires bardées de protections en acier servant habituellement à transporter instruments musicaux et matériel de concert. Cette manifestation prévue de longue date est intervenue alors que le Premier ministre Mario Draghi, exprimant "un optimisme prudent", a annoncé vendredi que l'Italie devrait amorcer une réouverture progressive des diverses activités jusqu'ici soumises à de strictes restrictions à partir du lundi 26 avril, en commençant par les établissements scolaires et les bars et restaurants, mais aussi les théâtres et salles de concert, avec toutefois un public limité pour respecter la distanciation. Ces réouvertures n'auront pas un caractère définitif et seront soumises à des réévaluations régulières en fonction de l'évolution des contagions, ce qui représente une source d'inquiétude pour le secteur du spectacle vivant, craignant de voir de nouveaux investissements réduits à néant alors qu'il est déjà sinistré. "Nous voulons savoir ce qui va se passer avec cette réouverture, qui représente le bout du tunnel après 419 jours d'arrêt", a expliqué à l'AFPTV Maurizio Cappellini, directeur de production et l'un des promoteurs de la manifestation. "Nous avons besoin d'aides financières qui ne soient pas seulement occasionnelles pour ceux qui travaillent dans notre secteur", a-t-il souligné. Nombre de stars de la chanson italienne étaient présentes lors de cette manifestation, au premier rang desquelles Renato Zero, Fiorella Mannoia ou encore Emma Marrone et Alessandra Amoroso. L'Italie, premier pays massivement frappé par la pandémie de coronavirus en Europe en février 2020, a enregistré au total plus de 116.000 morts. (Belga)

En plein centre de Rome sur l'élégante place du Peuple, située entre la Villa Médicis et le Tibre, les manifestants, tous vêtus et masqués de noir, avaient disposé un millier de ces caisses noires bardées de protections en acier servant habituellement à transporter instruments musicaux et matériel de concert. Cette manifestation prévue de longue date est intervenue alors que le Premier ministre Mario Draghi, exprimant "un optimisme prudent", a annoncé vendredi que l'Italie devrait amorcer une réouverture progressive des diverses activités jusqu'ici soumises à de strictes restrictions à partir du lundi 26 avril, en commençant par les établissements scolaires et les bars et restaurants, mais aussi les théâtres et salles de concert, avec toutefois un public limité pour respecter la distanciation. Ces réouvertures n'auront pas un caractère définitif et seront soumises à des réévaluations régulières en fonction de l'évolution des contagions, ce qui représente une source d'inquiétude pour le secteur du spectacle vivant, craignant de voir de nouveaux investissements réduits à néant alors qu'il est déjà sinistré. "Nous voulons savoir ce qui va se passer avec cette réouverture, qui représente le bout du tunnel après 419 jours d'arrêt", a expliqué à l'AFPTV Maurizio Cappellini, directeur de production et l'un des promoteurs de la manifestation. "Nous avons besoin d'aides financières qui ne soient pas seulement occasionnelles pour ceux qui travaillent dans notre secteur", a-t-il souligné. Nombre de stars de la chanson italienne étaient présentes lors de cette manifestation, au premier rang desquelles Renato Zero, Fiorella Mannoia ou encore Emma Marrone et Alessandra Amoroso. L'Italie, premier pays massivement frappé par la pandémie de coronavirus en Europe en février 2020, a enregistré au total plus de 116.000 morts. (Belga)