Ni la carte de vaccination, délivrée après l'administration du vaccin ni le document l'attestant disponible sur masanté.be ne constitue une preuve formelle, bien qu'ils représentent les seules preuves de vaccination possibles. Présenter de tels documents, c'est prendre le risque de se voir refuser l'accès au pays visité. Il en va de même pour une preuve de guérison au Covid réalisée par le médecin généraliste. Une situation compliquée pour les compagnies aériennes. "En l'état actuel des choses, il y a une certaine latitude. On va considérer comme suffisant un document comme celui que l'on trouve sur masanté.be", explique la porte-parole de Brussels Airport. "On conseille aux voyageurs de présenter le plus de preuves possible et de se renseigner sur le site ou auprès de l'ambassade du pays de destination pour connaître les conditions d'admission sur le territoire", avance la porte-parole. Présenter un test PCR négatif est d'ailleurs "la seule manière de partir en vacances sans s'inquiéter d'être refusé à l'arrivée", complète le porte-parole interfédéral. Du moins, jusqu'à l'entrée en vigueur du Coronapass le 1er juillet. (Belga)

Ni la carte de vaccination, délivrée après l'administration du vaccin ni le document l'attestant disponible sur masanté.be ne constitue une preuve formelle, bien qu'ils représentent les seules preuves de vaccination possibles. Présenter de tels documents, c'est prendre le risque de se voir refuser l'accès au pays visité. Il en va de même pour une preuve de guérison au Covid réalisée par le médecin généraliste. Une situation compliquée pour les compagnies aériennes. "En l'état actuel des choses, il y a une certaine latitude. On va considérer comme suffisant un document comme celui que l'on trouve sur masanté.be", explique la porte-parole de Brussels Airport. "On conseille aux voyageurs de présenter le plus de preuves possible et de se renseigner sur le site ou auprès de l'ambassade du pays de destination pour connaître les conditions d'admission sur le territoire", avance la porte-parole. Présenter un test PCR négatif est d'ailleurs "la seule manière de partir en vacances sans s'inquiéter d'être refusé à l'arrivée", complète le porte-parole interfédéral. Du moins, jusqu'à l'entrée en vigueur du Coronapass le 1er juillet. (Belga)