En effet, dans les bâtiments vides depuis déjà plusieurs semaines, l'eau va stagner dans les réseaux, ce qui pourrait avoir un impact sur sa qualité. Sans action, au redémarrage, l'eau pourrait être trouble ou légèrement colorée à cause de particules de métaux libérées des conduites durant la stagnation, avertit Belgaqua. "La remise en circulation de l'eau peut également engendrer le décrochage de dépôts de corrosion. Du fait d'une baisse de la teneur en chlore et en oxygène, il pourrait également y avoir développement bactérien" et l'eau pourrait avoir un mauvais goût, ajoute la fédération dans un communiqué. Il est donc conseillé soit de faire circuler de temps en temps l'eau en cette période de confinement, soit de procéder à une purge et à un renouvellement de l'eau du réseau intérieur peu avant la reprise d'une activité. (Belga)

En effet, dans les bâtiments vides depuis déjà plusieurs semaines, l'eau va stagner dans les réseaux, ce qui pourrait avoir un impact sur sa qualité. Sans action, au redémarrage, l'eau pourrait être trouble ou légèrement colorée à cause de particules de métaux libérées des conduites durant la stagnation, avertit Belgaqua. "La remise en circulation de l'eau peut également engendrer le décrochage de dépôts de corrosion. Du fait d'une baisse de la teneur en chlore et en oxygène, il pourrait également y avoir développement bactérien" et l'eau pourrait avoir un mauvais goût, ajoute la fédération dans un communiqué. Il est donc conseillé soit de faire circuler de temps en temps l'eau en cette période de confinement, soit de procéder à une purge et à un renouvellement de l'eau du réseau intérieur peu avant la reprise d'une activité. (Belga)