"Les avis sur le maintien du port du masque varient beaucoup, y compris au sein de l'enseignement. Le ministre de l'Enseignement a donc pris sa décision, sur base d'un équilibre d'une part entre les risques de diffusion du virus et d'autre part sur les désavantages pour les enfants et les jeunes", explique le cabinet du ministre. ""En cas de doute, il faut donner le bénéfice du doute aux enfants et aux jeunes", a déclaré le ministre dans un communiqué. "Au final, les enfants et les jeunes courent un très faible risque de tomber gravement malades en cas d'infection. Pour les plus vulnérables - nos seniors -, il y a désormais une couche de protection supplémentaire avec la troisième injection. Les adultes non vaccinés, en revanche, font un choix conscient. Nous ne pouvons pas laisser les enfants et les jeunes souffrir du choix personnel de ces adultes." Selon le ministre, il y aura un cadre renforcé pour la ventilation avec des compteurs de CO2. (Belga)

"Les avis sur le maintien du port du masque varient beaucoup, y compris au sein de l'enseignement. Le ministre de l'Enseignement a donc pris sa décision, sur base d'un équilibre d'une part entre les risques de diffusion du virus et d'autre part sur les désavantages pour les enfants et les jeunes", explique le cabinet du ministre. ""En cas de doute, il faut donner le bénéfice du doute aux enfants et aux jeunes", a déclaré le ministre dans un communiqué. "Au final, les enfants et les jeunes courent un très faible risque de tomber gravement malades en cas d'infection. Pour les plus vulnérables - nos seniors -, il y a désormais une couche de protection supplémentaire avec la troisième injection. Les adultes non vaccinés, en revanche, font un choix conscient. Nous ne pouvons pas laisser les enfants et les jeunes souffrir du choix personnel de ces adultes." Selon le ministre, il y aura un cadre renforcé pour la ventilation avec des compteurs de CO2. (Belga)