La mesure, prise en concertation avec le service de promotion de la santé à l'école (PSE), court jusqu'au 21 octobre. Une décision justifiée dans un but de "casser la spirale des contaminations" et ce alors que les cas augmentent dans la région et que les laboratoires sont saturés. "Les résultats arrivent trop tardivement et ne permettent pas d'avoir une vue bien précise de la situation", écrit la direction. Des solutions de cours à distance vont être mises en place. (Belga)

La mesure, prise en concertation avec le service de promotion de la santé à l'école (PSE), court jusqu'au 21 octobre. Une décision justifiée dans un but de "casser la spirale des contaminations" et ce alors que les cas augmentent dans la région et que les laboratoires sont saturés. "Les résultats arrivent trop tardivement et ne permettent pas d'avoir une vue bien précise de la situation", écrit la direction. Des solutions de cours à distance vont être mises en place. (Belga)