Dans cette publication partagée auprès de ses plus de 15 millions d'abonnés, Madonna affirmait qu'un vaccin efficace était disponible depuis des mois mais qu'il était gardé secret "pour laisser les riches devenir encore plus riches et les pauvres et les malades devenir encore plus malades". Elle l'avait accompagnée d'une vidéo de la médecin américaine Stella Immanuel, qui loue l'hydroxychloroquine comme étant le remède miracle au coronavirus. Des extraits des propos du Dr Immanuel ont beaucoup circulé sur internet ces derniers jours. Il n'a pas été prouvé que l'hydroxychloroquine, un traitement contre le paludisme, était efficace contre le Covid-19. "Nous avons retiré cette vidéo parce qu'elle faisait des déclarations fallacieuses sur les remèdes et les méthodes de prévention contre le Covid-19", a indiqué mercredi à l'AFP une porte-parole de Facebook, à qui appartient Instagram. "Les personnes ayant réagi à la vidéo, l'ayant commentée ou partagée vont voir des messages les dirigeant vers des informations fiables sur le virus", a-t-elle ajouté. (Belga)

Dans cette publication partagée auprès de ses plus de 15 millions d'abonnés, Madonna affirmait qu'un vaccin efficace était disponible depuis des mois mais qu'il était gardé secret "pour laisser les riches devenir encore plus riches et les pauvres et les malades devenir encore plus malades". Elle l'avait accompagnée d'une vidéo de la médecin américaine Stella Immanuel, qui loue l'hydroxychloroquine comme étant le remède miracle au coronavirus. Des extraits des propos du Dr Immanuel ont beaucoup circulé sur internet ces derniers jours. Il n'a pas été prouvé que l'hydroxychloroquine, un traitement contre le paludisme, était efficace contre le Covid-19. "Nous avons retiré cette vidéo parce qu'elle faisait des déclarations fallacieuses sur les remèdes et les méthodes de prévention contre le Covid-19", a indiqué mercredi à l'AFP une porte-parole de Facebook, à qui appartient Instagram. "Les personnes ayant réagi à la vidéo, l'ayant commentée ou partagée vont voir des messages les dirigeant vers des informations fiables sur le virus", a-t-elle ajouté. (Belga)