Le centre de vaccination d'Evergem, en Flandre orientale, a débuté samedi la campagne de vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. Pour plaisanter, un vaccinateur avait mis une seringue usagée vide avec une étiquette différente dans la boîte de vaccins. L'un de ses collègues a ensuite utilisé la seringue usagée sur un autre enfant. Il n'a remarqué qu'à ce moment-là qu'il s'agissait d'un vaccin vide. Les vaccinateurs concernés ont été immédiatement suspendus. Le parquet a annoncé qu'une enquête pour coups et blessures involontaires a été ouverte à la suite de l'incident. "Une série de personnes doivent encore être interrogées. L'enquête est en cours. La jeune fille fait l'objet d'un suivi médical rapproché", a fait savoir le parquet, sans communiquer d'autres détails. (Belga)

Le centre de vaccination d'Evergem, en Flandre orientale, a débuté samedi la campagne de vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. Pour plaisanter, un vaccinateur avait mis une seringue usagée vide avec une étiquette différente dans la boîte de vaccins. L'un de ses collègues a ensuite utilisé la seringue usagée sur un autre enfant. Il n'a remarqué qu'à ce moment-là qu'il s'agissait d'un vaccin vide. Les vaccinateurs concernés ont été immédiatement suspendus. Le parquet a annoncé qu'une enquête pour coups et blessures involontaires a été ouverte à la suite de l'incident. "Une série de personnes doivent encore être interrogées. L'enquête est en cours. La jeune fille fait l'objet d'un suivi médical rapproché", a fait savoir le parquet, sans communiquer d'autres détails. (Belga)