Il y a 668 nouveaux cas de coronavirus sur le territoire belge, indique le bulletin épidémiologique publié par Sciensano. Parmi les nouveaux cas, 429 viennent de Flandre, 176 de Wallonie, et 57 de Bruxelles. Les données sont indisponibles ou résidence à l'étranger pour 6 cas.

La Belgique a dépisté un total de 4.937 cas de contamination au Covid-19. Ces données reposent sur les cas analysés et ne reflètent dès lors pas le nombre exact de contaminations dans le pays.

Bond des hospitalisations

Le nombre de nouvelles hospitalisations est reparti à la hausse après deux jours de baisse consécutifs. Au cours des dernières 24 heures, 434 patients avec ont été hospitalisés, un record, et 115 personnes ont quitté l'hôpital. Entre le 15 et le 24 mars, 2308 patients avec COVID-19 sont entrés à l'hôpital et 547 personnes ont quitté hôpital.

Hier/mardi, 2.152 lits d'hôpital, dont 474 en soins intensifs, étaient occupés par des personnes contaminées.

"Nous ne sommes pas encore au pic de l'épidémie. Nous sommes dans une phase où de nombreux patients sont admis à l'hôpital. Il est important de continuer à suivre les mesures car la situation est toujours épidémique", précise Emmanuel André, porte-parole interfédéral.

"Il faut qu'on tienne bon"

La Belgique compte 178 décès dus au coronavirus. Cinquante-six personnes ont succombé dans les dernières 24 heures. Sciensano précise qu'il "s'agit des décès rapportés par les autorités, complétés à partir du 23 mars par les données transmises par les hôpitaux". Il souligne que les "notifications des décès peuvent avoir un délai de quelques jours". Les décès sont les chiffres issus des hôpitaux, mais aussi d'autres sources comme les maisons de repos.

Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de Crise, a rappelé l'importance capitale que chacun respecte les mesures de confinement : "Il faut qu'on tienne bon, encore plusieurs jours. (...) Nous n'avons pas le choix."

Faut-il porter le masque en rue?

Emmanuel André met également en garde contre le sentiment de fausse protection du port du masque pour les particuliers : "Il n'est pas nécessaire de porter un masque en rue. Cela peut donner une fausse impression de protection car les personnes qui en portent font généralement moins attention à l'hygiène des mains. Or, on touche son masque pour le mettre et l'enlever. Il ne faut pas négliger l'hygiène des mains."

Par province, le Limbourg (683 cas) ainsi que le Hainaut et le Brabant flamand (636 chacun) sont les plus touchés. La province d'Anvers compte aussi plus de 600 contaminations, tandis que les Flandres orientale et occidentale ainsi que Bruxelles en ont plus de 500. Du côté wallon, le Brabant accuse 203 infections, Liège 176, Namur 119 et le Luxembourg 100.

Il y a 668 nouveaux cas de coronavirus sur le territoire belge, indique le bulletin épidémiologique publié par Sciensano. Parmi les nouveaux cas, 429 viennent de Flandre, 176 de Wallonie, et 57 de Bruxelles. Les données sont indisponibles ou résidence à l'étranger pour 6 cas. La Belgique a dépisté un total de 4.937 cas de contamination au Covid-19. Ces données reposent sur les cas analysés et ne reflètent dès lors pas le nombre exact de contaminations dans le pays. Le nombre de nouvelles hospitalisations est reparti à la hausse après deux jours de baisse consécutifs. Au cours des dernières 24 heures, 434 patients avec ont été hospitalisés, un record, et 115 personnes ont quitté l'hôpital. Entre le 15 et le 24 mars, 2308 patients avec COVID-19 sont entrés à l'hôpital et 547 personnes ont quitté hôpital. Hier/mardi, 2.152 lits d'hôpital, dont 474 en soins intensifs, étaient occupés par des personnes contaminées."Nous ne sommes pas encore au pic de l'épidémie. Nous sommes dans une phase où de nombreux patients sont admis à l'hôpital. Il est important de continuer à suivre les mesures car la situation est toujours épidémique", précise Emmanuel André, porte-parole interfédéral. La Belgique compte 178 décès dus au coronavirus. Cinquante-six personnes ont succombé dans les dernières 24 heures. Sciensano précise qu'il "s'agit des décès rapportés par les autorités, complétés à partir du 23 mars par les données transmises par les hôpitaux". Il souligne que les "notifications des décès peuvent avoir un délai de quelques jours". Les décès sont les chiffres issus des hôpitaux, mais aussi d'autres sources comme les maisons de repos. Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de Crise, a rappelé l'importance capitale que chacun respecte les mesures de confinement : "Il faut qu'on tienne bon, encore plusieurs jours. (...) Nous n'avons pas le choix." Emmanuel André met également en garde contre le sentiment de fausse protection du port du masque pour les particuliers : "Il n'est pas nécessaire de porter un masque en rue. Cela peut donner une fausse impression de protection car les personnes qui en portent font généralement moins attention à l'hygiène des mains. Or, on touche son masque pour le mettre et l'enlever. Il ne faut pas négliger l'hygiène des mains."Par province, le Limbourg (683 cas) ainsi que le Hainaut et le Brabant flamand (636 chacun) sont les plus touchés. La province d'Anvers compte aussi plus de 600 contaminations, tandis que les Flandres orientale et occidentale ainsi que Bruxelles en ont plus de 500. Du côté wallon, le Brabant accuse 203 infections, Liège 176, Namur 119 et le Luxembourg 100.