Cela représente une augmentation de 70% par rapport à la semaine précédente, indique Sciensano.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 pour 100.000 habitants continue également d'augmenter. Pour la période s'étalant sur deux semaines, et jusqu'au 25 juillet inclus, 31,7 cas ont été recensés (contre un décompte de 30,2 la veille).

Le nombre d'infections en Belgique s'élève maintenant à 66.662. C'est 234 de plus que les 66.428 infections signalées par Sciensano mardi. Cela représente cependant une diminution de plus de 90 cas par rapport à la moyenne de la semaine précédente. Une diminution que l'on constate également dans les chiffres (non consolidés) de Sciensano, depuis le 24 juillet.

Hospitalisations en hausse

Le nombre d'hospitalisations dues au coronavirus a "presque doublé" par rapport à la semaine dernière, a indiqué mercredi en conférence de presse la porte-parole interfédérale de la lutte contre le Covid-19, Frédérique Jacobs. La moyenne journalière pour la période du 19 au 25 juillet est de 23 hospitalisations, contre 12 entre le 12 et le 18 juillet, soit une augmentation de 89%.

Le 28 juillet on enregistre cependant 35 nouvelles hospitalisations, un chiffre que l'on avait plus atteint depuis le 30 mai dernier. Si l'on suit la logique des nombres de cas, le nombre des hospitalisations devrait encore augmenter pendant une dizaine de jours.

En ce qui concerne la mortalité, une baisse est constatée de 29% dans la moyenne quotidienne, soit environ 2,1 décès par jour. En tout, 9.833 personnes ont perdu la vie des suites de la Covid-19 en Belgique.

"Une bulle de 5 personnes, c'est mieux que zéro"

Le Centre de crise a également appelé la population à respecter strictement la "bulle sociale" de cinq personnes imposée lundi par le Conseil national de sécurité (CNS). "L'évolution (de la pandémie de coronavirus) n'est pas positive. Le nombre d'admissions (à l'hôpital) et le nombre d'infections augmentent. Ces courbes doivent redescendre dès que possible", a insisté Mme Jacobs.

"La situation actuelle est préoccupante mais nous pouvons encore inverser la tendance", a ajouté l'infectiologue, qui demande à la population de suivre rigoureusement les mesures mises en place. "Une bulle de cinq personnes, c'est mieux que zéro", conclut-elle.

Cela représente une augmentation de 70% par rapport à la semaine précédente, indique Sciensano. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 pour 100.000 habitants continue également d'augmenter. Pour la période s'étalant sur deux semaines, et jusqu'au 25 juillet inclus, 31,7 cas ont été recensés (contre un décompte de 30,2 la veille). Le nombre d'infections en Belgique s'élève maintenant à 66.662. C'est 234 de plus que les 66.428 infections signalées par Sciensano mardi. Cela représente cependant une diminution de plus de 90 cas par rapport à la moyenne de la semaine précédente. Une diminution que l'on constate également dans les chiffres (non consolidés) de Sciensano, depuis le 24 juillet. Le nombre d'hospitalisations dues au coronavirus a "presque doublé" par rapport à la semaine dernière, a indiqué mercredi en conférence de presse la porte-parole interfédérale de la lutte contre le Covid-19, Frédérique Jacobs. La moyenne journalière pour la période du 19 au 25 juillet est de 23 hospitalisations, contre 12 entre le 12 et le 18 juillet, soit une augmentation de 89%. Le 28 juillet on enregistre cependant 35 nouvelles hospitalisations, un chiffre que l'on avait plus atteint depuis le 30 mai dernier. Si l'on suit la logique des nombres de cas, le nombre des hospitalisations devrait encore augmenter pendant une dizaine de jours.En ce qui concerne la mortalité, une baisse est constatée de 29% dans la moyenne quotidienne, soit environ 2,1 décès par jour. En tout, 9.833 personnes ont perdu la vie des suites de la Covid-19 en Belgique. Le Centre de crise a également appelé la population à respecter strictement la "bulle sociale" de cinq personnes imposée lundi par le Conseil national de sécurité (CNS). "L'évolution (de la pandémie de coronavirus) n'est pas positive. Le nombre d'admissions (à l'hôpital) et le nombre d'infections augmentent. Ces courbes doivent redescendre dès que possible", a insisté Mme Jacobs. "La situation actuelle est préoccupante mais nous pouvons encore inverser la tendance", a ajouté l'infectiologue, qui demande à la population de suivre rigoureusement les mesures mises en place. "Une bulle de cinq personnes, c'est mieux que zéro", conclut-elle.