192 nouveaux cas ont été rapportés dans les dernières 24 heures: 117 patients résident en Flandre, 57 en Wallonie et 18 à Bruxelles. Le nombre total de cas confirmés s'élève à 55 983.

Au total, 1 527 patients sont actuellement hospitalisés. 58 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24h. Au total, 313 patients se trouvent en soins intensifs, soit une diminution de 32 patients au cours des 24 dernières heures.

14 847 patients sont sortis de l'hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit une augmentation de 160 au cours des 24 dernières heures.

9 150 décès au total ont été rapportés, soit une augmentation de 42 décès au cours des dernières 24h. Des décès des dernières 24h, 20 ont eu lieu à l'hôpital, 20 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 85% a été confirmé par un test. Sur les 9 150 personnes décédées, 48% sont mortes à l'hôpital, 51% dans une maison de repos et de soins, 0,2% à la maison et 0,4% à un autre endroit. Les décès à l'hôpital sont tous des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins concernent des cas confirmés (24%) ou des cas suspects (76%).

Déjà des effets du déconfinement ?

Les données sur l'absentéisme au travail et les consultations pour des grippes ont également été communiquées mercredi car il n'y aura pas de conférence de presse vendredi. Il en ressort que l'absentéisme au travail des fonctionnaires (83.000 personnes environ) poursuit sa tendance à la baisse, avec des chiffres inférieurs à ceux à la même période en 2018 et 2019. L'autre indicateur est le suivi des infections respiratoires aigües, prolongé cette année au-delà de l'épidémie de grippe en raison du Covid-19.

"Les chiffres ne sont pas remontés la dernière semaine, ni la précédente. L'incidence totale a même encore diminué à 88 consultations pour 100.000 habitants", a déclaré Yves Van Laethem. On peut retirer "de manière précoce" de ces indicateurs que "rien ne laisse penser que l'infection Covid-19 reprenne dans le pays après les mesures de déconfinement, même s'il est encore tôt" pour le conclure. Il faudra attendre l'évolution dans les huit à 10 prochains jours, conclut le spécialiste.

192 nouveaux cas ont été rapportés dans les dernières 24 heures: 117 patients résident en Flandre, 57 en Wallonie et 18 à Bruxelles. Le nombre total de cas confirmés s'élève à 55 983.Au total, 1 527 patients sont actuellement hospitalisés. 58 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24h. Au total, 313 patients se trouvent en soins intensifs, soit une diminution de 32 patients au cours des 24 dernières heures.14 847 patients sont sortis de l'hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit une augmentation de 160 au cours des 24 dernières heures.9 150 décès au total ont été rapportés, soit une augmentation de 42 décès au cours des dernières 24h. Des décès des dernières 24h, 20 ont eu lieu à l'hôpital, 20 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 85% a été confirmé par un test. Sur les 9 150 personnes décédées, 48% sont mortes à l'hôpital, 51% dans une maison de repos et de soins, 0,2% à la maison et 0,4% à un autre endroit. Les décès à l'hôpital sont tous des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins concernent des cas confirmés (24%) ou des cas suspects (76%).Les données sur l'absentéisme au travail et les consultations pour des grippes ont également été communiquées mercredi car il n'y aura pas de conférence de presse vendredi. Il en ressort que l'absentéisme au travail des fonctionnaires (83.000 personnes environ) poursuit sa tendance à la baisse, avec des chiffres inférieurs à ceux à la même période en 2018 et 2019. L'autre indicateur est le suivi des infections respiratoires aigües, prolongé cette année au-delà de l'épidémie de grippe en raison du Covid-19. "Les chiffres ne sont pas remontés la dernière semaine, ni la précédente. L'incidence totale a même encore diminué à 88 consultations pour 100.000 habitants", a déclaré Yves Van Laethem. On peut retirer "de manière précoce" de ces indicateurs que "rien ne laisse penser que l'infection Covid-19 reprenne dans le pays après les mesures de déconfinement, même s'il est encore tôt" pour le conclure. Il faudra attendre l'évolution dans les huit à 10 prochains jours, conclut le spécialiste.