Invoquant des "risques sérieux pour la santé, et à bien des égards inconnus, posés par le coronavirus", l'Allied Pilots Association (APA) a déposé une plainte à Dallas (Texas, sud des Etats-Unis), demandant à American Airlines la suspension sans délai des vols entre la Chine et les Etats-Unis. La compagnie aérienne a prévu d'interrompre ses vols reliant Los Angeles à Pékin et Shanghai du 9 février au 27 mars, mais a maintenu ceux entre ces deux villes chinoises et l'aéroport américain de Dallas Fort Worth, ce qui, selon l'APA, représente environ 56 vols par mois. "Chaque membre d'équipage d'American Airlines embarqué sur un vol pour la Chine doit passer environ 32 heures au sol pour répondre aux règlementations fédérales sur le temps de repos", détaille l'APA dans un communiqué de presse, relevant les messages d'alerte envoyés par les autorités de santé américaines, qui conseillent d'éviter tout "voyage non essentiel" aux Etats-Unis. "La sécurité et la santé de nos équipages et passagers doit toujours être notre priorité", a déclaré dans le communiqué le président de l'association, le capitaine Eric Ferguson. Plusieurs compagnies aériennes de différents pays ont pris la décision de suspendre ou réduire leurs vols vers la Chine continentale face à la propagation du nouveau coronavirus, qui a déjà fait 170 morts. (Belga)

Invoquant des "risques sérieux pour la santé, et à bien des égards inconnus, posés par le coronavirus", l'Allied Pilots Association (APA) a déposé une plainte à Dallas (Texas, sud des Etats-Unis), demandant à American Airlines la suspension sans délai des vols entre la Chine et les Etats-Unis. La compagnie aérienne a prévu d'interrompre ses vols reliant Los Angeles à Pékin et Shanghai du 9 février au 27 mars, mais a maintenu ceux entre ces deux villes chinoises et l'aéroport américain de Dallas Fort Worth, ce qui, selon l'APA, représente environ 56 vols par mois. "Chaque membre d'équipage d'American Airlines embarqué sur un vol pour la Chine doit passer environ 32 heures au sol pour répondre aux règlementations fédérales sur le temps de repos", détaille l'APA dans un communiqué de presse, relevant les messages d'alerte envoyés par les autorités de santé américaines, qui conseillent d'éviter tout "voyage non essentiel" aux Etats-Unis. "La sécurité et la santé de nos équipages et passagers doit toujours être notre priorité", a déclaré dans le communiqué le président de l'association, le capitaine Eric Ferguson. Plusieurs compagnies aériennes de différents pays ont pris la décision de suspendre ou réduire leurs vols vers la Chine continentale face à la propagation du nouveau coronavirus, qui a déjà fait 170 morts. (Belga)