Ce lundi 25 mai, de nouveaux changements sont apportés aux règles de confinement en vigueur. Gros changement de ce lundi, un élargissement de la rentrée scolaire. Après les 6ème primaires et les 6ème secondaire, c'est au tour des 1ère et 2ème primaires ainsi qu'aux 2ème secondaires d'effectuer leur rentrée. Attention, celle-ci reste toutefois conditionnée à la décision du chef d'établissement en fonction des capacités logistiques de celui-ci et des conditions de sécurité. Ceux-ci ont d'ailleurs l'autorisation de fermer à nouveau leur établissement en cas de nouvelle contamination. Pas de mesure générale donc, mais bien une évaluation au cas par cas. Certaines écoles pourraient dès lors décider de ne rouvrir qu'une des trois classes concernées, ou de se concentrer sur les élèves en décrochage scolaire.

Autre secteur, autres mesures. Les visites pénitentiaires sont à nouveau autorisées à partir de ce lundi et s'ajoutent donc à l'option numérique qui avait déjà été mise en place. "Les mesures seront strictes: une visite par prisonnier et par semaine, de préférence toujours la même personne, les mineurs ne seront pas autorisés, et bien sûr la distance de sécurité devra être observée." avait ajouté Koen Geens, ministre de la Justice.

Depuis mercredi passé, les propriétaires d'une seconde résidence sont à nouveau autorisés à s'y rendre. Attention, il reste toujours interdit de traverser la frontière, sauf pour des raisons obligatoires, comme le travail.

Le secteur culturel fête, lui, une petite victoire. Les musées et les lieux culturels, comme les bâtiments historiques, sont autorisés à rouvrir si un système de billetterie en ligne est mis au point. Aussi, des mesures devront être prises pour éviter tout rassemblement à l'intérieur.

Le secteur horeca, lui, continuera à fonctionner au ralenti jusqu'à nouvel ordre. Les restaurants, bars, cafés et boites de nuit garderont donc leurs portes closes jusqu'à décision contraire. Il reste cependant possible de commander à emporter ou de se faire livrer. Même sort pour les salles de sports, casinos ou salles de jeux en automatiques qui restent vides.

Depuis le 18 mai, il est possible de se rendre au marché sous certaines conditions : un maximum de 50 personnes sur le lieu du marché, port du masque obligatoire pour les marchands et fortement conseillé pour les clients.) Les jardins zoologiques, parcs réserves naturelles, jardins, parcs publics peuvent eux-aussi accueillir à nouveau les visiteurs depuis le 18 mai sous couvert d'une autorisation communale, d'un plan de circulation établi au sein des lieux ainsi qu'un système de billetterie en ligne. Les attractions et cafétérias que comportent ces lieux restent cependant fermées.

Julien Roubaud

Ce lundi 25 mai, de nouveaux changements sont apportés aux règles de confinement en vigueur. Gros changement de ce lundi, un élargissement de la rentrée scolaire. Après les 6ème primaires et les 6ème secondaire, c'est au tour des 1ère et 2ème primaires ainsi qu'aux 2ème secondaires d'effectuer leur rentrée. Attention, celle-ci reste toutefois conditionnée à la décision du chef d'établissement en fonction des capacités logistiques de celui-ci et des conditions de sécurité. Ceux-ci ont d'ailleurs l'autorisation de fermer à nouveau leur établissement en cas de nouvelle contamination. Pas de mesure générale donc, mais bien une évaluation au cas par cas. Certaines écoles pourraient dès lors décider de ne rouvrir qu'une des trois classes concernées, ou de se concentrer sur les élèves en décrochage scolaire. Autre secteur, autres mesures. Les visites pénitentiaires sont à nouveau autorisées à partir de ce lundi et s'ajoutent donc à l'option numérique qui avait déjà été mise en place. "Les mesures seront strictes: une visite par prisonnier et par semaine, de préférence toujours la même personne, les mineurs ne seront pas autorisés, et bien sûr la distance de sécurité devra être observée." avait ajouté Koen Geens, ministre de la Justice.Depuis mercredi passé, les propriétaires d'une seconde résidence sont à nouveau autorisés à s'y rendre. Attention, il reste toujours interdit de traverser la frontière, sauf pour des raisons obligatoires, comme le travail.Le secteur culturel fête, lui, une petite victoire. Les musées et les lieux culturels, comme les bâtiments historiques, sont autorisés à rouvrir si un système de billetterie en ligne est mis au point. Aussi, des mesures devront être prises pour éviter tout rassemblement à l'intérieur. Le secteur horeca, lui, continuera à fonctionner au ralenti jusqu'à nouvel ordre. Les restaurants, bars, cafés et boites de nuit garderont donc leurs portes closes jusqu'à décision contraire. Il reste cependant possible de commander à emporter ou de se faire livrer. Même sort pour les salles de sports, casinos ou salles de jeux en automatiques qui restent vides. Depuis le 18 mai, il est possible de se rendre au marché sous certaines conditions : un maximum de 50 personnes sur le lieu du marché, port du masque obligatoire pour les marchands et fortement conseillé pour les clients.) Les jardins zoologiques, parcs réserves naturelles, jardins, parcs publics peuvent eux-aussi accueillir à nouveau les visiteurs depuis le 18 mai sous couvert d'une autorisation communale, d'un plan de circulation établi au sein des lieux ainsi qu'un système de billetterie en ligne. Les attractions et cafétérias que comportent ces lieux restent cependant fermées. Julien Roubaud