L'annonce est faite mardi par le ministre Philippe De Backer, en charge de la taskforce censée gérer l'approvisionnement en matériel de protection.

La première entreprise dont il est question est Van Heurck, producteur de vêtements de protection, dont le siège social et le département R&D se trouvent à Anvers mais les unités de production en Tunisie. La seconde est "ECA".

Celles-ci vont installer dans les "prochaines semaines" quatre machines pour la production de masques chirurgicaux, et une machine permettant de fabriquer des masques FFP2, a précisé M. De Backer dans un communiqué.

L'annonce est faite mardi par le ministre Philippe De Backer, en charge de la taskforce censée gérer l'approvisionnement en matériel de protection.La première entreprise dont il est question est Van Heurck, producteur de vêtements de protection, dont le siège social et le département R&D se trouvent à Anvers mais les unités de production en Tunisie. La seconde est "ECA". Celles-ci vont installer dans les "prochaines semaines" quatre machines pour la production de masques chirurgicaux, et une machine permettant de fabriquer des masques FFP2, a précisé M. De Backer dans un communiqué.