Les voyageurs étrangers complètement vaccinés pourront se rendre à Bangkok et dans quatre autres provinces sans avoir à subir une quarantaine de deux semaines dans un hôtel, selon l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT). Les cinq régions - dont les provinces de Chiang Mai, Chon Buri, Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan - devraient suivre un modèle expérimental déjà en place depuis juillet sur l'île de Phuket. Les touristes concernés doivent rester dans une certaine zone pendant sept jours après leur arrivée et passer des tests de dépistage. Plus tard en octobre, 21 autres destinations seront ajoutées à la liste, dont Chiang Rai, Sukhothai et Rayong, une destination balnéaire très prisée. Trois autres îles thaïlandaises, Samui, Tao et Phangan ont également rouvert au tourisme, avec des restrictions légèrement plus lourdes. Plus de 29.000 visiteurs internationaux entièrement vaccinés ont fréquenté la plage de Phuket dans le cadre de son programme expérimental, générant près de 50 millions de dollars de recettes selon le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana. Mais la troisième vague, la plus meurtrière en Thaïlande, ne s'est pas encore totalement calmée, et l'agence de tourisme a prévenu que les plans pourraient changer. La Thaïlande a traversé l'année 2020 relativement épargnée par le Covid-19, enregistrant un faible nombre d'infections. Mais depuis avril, les cas ont grimpé en flèche avec l'arrivée du variant Delta, atteignant plus de 1,3 million de cas et près de 14.000 décès. Environ 16% de la population thaïlandaise a reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus, selon le gouvernement. (Belga)

Les voyageurs étrangers complètement vaccinés pourront se rendre à Bangkok et dans quatre autres provinces sans avoir à subir une quarantaine de deux semaines dans un hôtel, selon l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT). Les cinq régions - dont les provinces de Chiang Mai, Chon Buri, Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan - devraient suivre un modèle expérimental déjà en place depuis juillet sur l'île de Phuket. Les touristes concernés doivent rester dans une certaine zone pendant sept jours après leur arrivée et passer des tests de dépistage. Plus tard en octobre, 21 autres destinations seront ajoutées à la liste, dont Chiang Rai, Sukhothai et Rayong, une destination balnéaire très prisée. Trois autres îles thaïlandaises, Samui, Tao et Phangan ont également rouvert au tourisme, avec des restrictions légèrement plus lourdes. Plus de 29.000 visiteurs internationaux entièrement vaccinés ont fréquenté la plage de Phuket dans le cadre de son programme expérimental, générant près de 50 millions de dollars de recettes selon le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana. Mais la troisième vague, la plus meurtrière en Thaïlande, ne s'est pas encore totalement calmée, et l'agence de tourisme a prévenu que les plans pourraient changer. La Thaïlande a traversé l'année 2020 relativement épargnée par le Covid-19, enregistrant un faible nombre d'infections. Mais depuis avril, les cas ont grimpé en flèche avec l'arrivée du variant Delta, atteignant plus de 1,3 million de cas et près de 14.000 décès. Environ 16% de la population thaïlandaise a reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus, selon le gouvernement. (Belga)