Airbus évoquait à ce jour une réduction de production avoisinant 30%, mais ces prévisions sont désormais passées à 40%. Cette diminution est prévue dès l'an prochain. Pour la plupart des appareils aéronautiques A320, 40 devraient encore être construits par mois. Selon M. Faury de nombreux appareils déjà assemblés sont en ce moment parqués. Les compagnies aériennes ne sont pas preneuses à l'heure actuelle en raison de la pandémie. Le CEO d'Airbus anticipe que la situation pourrait perdurer jusque 2021 avant que les productions et livraisons reprennent à leurs niveaux normaux. La société va donc procéder à une vague de licenciements. Les spéculations portent sur environ 15.000 de 90.000 emplois dans la division de l'aviation civile. "Il en va de la sécurité de notre avenir", selon M. Faury. (Belga)

Airbus évoquait à ce jour une réduction de production avoisinant 30%, mais ces prévisions sont désormais passées à 40%. Cette diminution est prévue dès l'an prochain. Pour la plupart des appareils aéronautiques A320, 40 devraient encore être construits par mois. Selon M. Faury de nombreux appareils déjà assemblés sont en ce moment parqués. Les compagnies aériennes ne sont pas preneuses à l'heure actuelle en raison de la pandémie. Le CEO d'Airbus anticipe que la situation pourrait perdurer jusque 2021 avant que les productions et livraisons reprennent à leurs niveaux normaux. La société va donc procéder à une vague de licenciements. Les spéculations portent sur environ 15.000 de 90.000 emplois dans la division de l'aviation civile. "Il en va de la sécurité de notre avenir", selon M. Faury. (Belga)