Au total, 700 patients sont toujours hospitalisés, dont 137 aux soins intensifs (-8 par rapport à la veille). En outre, 140 nouvelles contaminations ont été recensées et 29 nouveaux décès ont été enregistrés. Cela porte le bilan à 9.566 morts en Belgique depuis le début de la crise liée au nouveau coronavirus.

"La première vague semble être sous contrôle", selon le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem. "Nous observons toujours une tendance à la baisse au niveau du nombre de contaminations ainsi que des admissions à l'hôpital", indique M. Van Laethem qui appelle toutefois à rester "vigilant".

Ainsi, 16.112 patients sont sortis de l'hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit 64 personnes supplémentaires au cours des 24 dernières heures.

Le taux de reproduction du virus est également relativement stable

Parmi les 140 nouveaux cas qui ont été rapportés, 69 patients résident en Flandre, 37 en Wallonie et 34 à Bruxelles. Le nombre total de cas confirmés s'élève à 58.907. Un total de 11.883 tests de dépistage du Covid-19 ont été pratiqués.

Des décès notifiés des dernières 24 heures, 13 se sont produits à l'hôpital et 15 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 60% a été confirmé par un test Covid-19.

Sur les 9.566 personnes décédées au total, 48% sont mortes à l'hôpital, 50% dans une maison de repos et de soins, 0,5% dans les autres collectivités résidentielles et 0,6% à la maison et ailleurs. La plupart des décès à l'hôpital (95%) sont des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins comprennent 26% de cas confirmés et 74% de cas suspects.

Le taux de reproduction du virus est également relativement stable, selon M. Van Laethem. Il s'élevait à 0,81 pour cette dernière semaine et était compris entre 0,73 et 0,86 durant les semaines précédentes. "Nous sommes dans la même fourchette de valeur, qui se situe donc en dessous de la valeur de 1. Le virus continue à circuler de moins en moins d'une personnes à l'autre", conclut-il.

Au total, 700 patients sont toujours hospitalisés, dont 137 aux soins intensifs (-8 par rapport à la veille). En outre, 140 nouvelles contaminations ont été recensées et 29 nouveaux décès ont été enregistrés. Cela porte le bilan à 9.566 morts en Belgique depuis le début de la crise liée au nouveau coronavirus."La première vague semble être sous contrôle", selon le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem. "Nous observons toujours une tendance à la baisse au niveau du nombre de contaminations ainsi que des admissions à l'hôpital", indique M. Van Laethem qui appelle toutefois à rester "vigilant". Ainsi, 16.112 patients sont sortis de l'hôpital et ont été déclarés guéris depuis le 15 mars, soit 64 personnes supplémentaires au cours des 24 dernières heures.Le taux de reproduction du virus est également relativement stable Parmi les 140 nouveaux cas qui ont été rapportés, 69 patients résident en Flandre, 37 en Wallonie et 34 à Bruxelles. Le nombre total de cas confirmés s'élève à 58.907. Un total de 11.883 tests de dépistage du Covid-19 ont été pratiqués. Des décès notifiés des dernières 24 heures, 13 se sont produits à l'hôpital et 15 dans une maison de repos et de soins. Dans ce dernier groupe, 60% a été confirmé par un test Covid-19. Sur les 9.566 personnes décédées au total, 48% sont mortes à l'hôpital, 50% dans une maison de repos et de soins, 0,5% dans les autres collectivités résidentielles et 0,6% à la maison et ailleurs. La plupart des décès à l'hôpital (95%) sont des cas confirmés. Les décès ayant eu lieu dans des maisons de repos et de soins comprennent 26% de cas confirmés et 74% de cas suspects. Le taux de reproduction du virus est également relativement stable, selon M. Van Laethem. Il s'élevait à 0,81 pour cette dernière semaine et était compris entre 0,73 et 0,86 durant les semaines précédentes. "Nous sommes dans la même fourchette de valeur, qui se situe donc en dessous de la valeur de 1. Le virus continue à circuler de moins en moins d'une personnes à l'autre", conclut-il.