Aucun incident majeur n'a été constaté. La porte-parole de la Croix-Rouge Nancy Ferroni a reporté, en fin de match, une trentaine de soins et 8 évacuations en Wallonie ainsi que 34 soins et une évacuation pour consommation excessive d'alcool à Bruxelles. Nancy Ferroni précise qu'un enfant s'est brûlé au troisième degré avec un feu de Bengale en Wallonie. Vu la récurrence de ces blessures, la Croix-Rouge Belgique appelle les supporters à la prudence pour manipuler ce genre de pétard explosif.

La fréquentation au stade pour cette rencontre à moindre enjeu a pratiquement égalé celle du premier match des Diables rouges en coupe du monde. Celle-ci avait atteint 12.000 spectateurs. En conséquence, le cabinet d'Alain Courtois se dit prêt à ouvrir de une à trois tribunes pour les huitièmes de finales, mardi à 22 heures, contre les Etats-Unis. Les équipes seront donc prêtes à accueillir jusqu'à 40.000 supporters.

"On ne loupe aucun match, car il y a une véritable effervescence en Belgique à parvenir jusqu'en coupe du monde", défend Dimitri, 35 ans. Joa, 30 ans, est indulgente face au manque d'intensité du jeu des Diables qui ont décroché la victoire à 10 contre 11. "C'est une jeune équipe qui essaie de sentir l'adversaire en début de match et qui finit toujours par s'embraser à la fin." Bien que les Belges évitent de se confronter à l'Allemagne dès les huitièmes de finale, certains comme Christelle, 19 ans, estiment qu' "ils doivent oser élever le niveau pour l'emporter contre les Etats-Unis".

Aucun incident majeur n'a été constaté. La porte-parole de la Croix-Rouge Nancy Ferroni a reporté, en fin de match, une trentaine de soins et 8 évacuations en Wallonie ainsi que 34 soins et une évacuation pour consommation excessive d'alcool à Bruxelles. Nancy Ferroni précise qu'un enfant s'est brûlé au troisième degré avec un feu de Bengale en Wallonie. Vu la récurrence de ces blessures, la Croix-Rouge Belgique appelle les supporters à la prudence pour manipuler ce genre de pétard explosif. La fréquentation au stade pour cette rencontre à moindre enjeu a pratiquement égalé celle du premier match des Diables rouges en coupe du monde. Celle-ci avait atteint 12.000 spectateurs. En conséquence, le cabinet d'Alain Courtois se dit prêt à ouvrir de une à trois tribunes pour les huitièmes de finales, mardi à 22 heures, contre les Etats-Unis. Les équipes seront donc prêtes à accueillir jusqu'à 40.000 supporters. "On ne loupe aucun match, car il y a une véritable effervescence en Belgique à parvenir jusqu'en coupe du monde", défend Dimitri, 35 ans. Joa, 30 ans, est indulgente face au manque d'intensité du jeu des Diables qui ont décroché la victoire à 10 contre 11. "C'est une jeune équipe qui essaie de sentir l'adversaire en début de match et qui finit toujours par s'embraser à la fin." Bien que les Belges évitent de se confronter à l'Allemagne dès les huitièmes de finale, certains comme Christelle, 19 ans, estiment qu' "ils doivent oser élever le niveau pour l'emporter contre les Etats-Unis".