Après ce test, le dernier en date d'une série d'essais de missiles à courte portée effectués en août par la Corée du Nord, M. Kim a déclaré que ce système "nouvellement développé" était "une grande arme", a indiqué KCNA. Le pays doit continuer à renforcer le développement d'armements "pour contrer résolument les menaces militaires et les pressions croissantes des forces hostiles", a dit M. Kim selon l'agence. (Belga)