Cordon sanitaire: un collaborateur du Vlaams Belang siègera comme indépendant à Grimbergen

10/11/18 à 08:58 - Mise à jour à 08:58

Source: Belga

Un conseiller communal élu lors du scrutin du 14 octobre sur la liste Vernieuwing de l'ex-membre du Vlaams Belang Bart Laeremans, Luk Raekelboom, a annoncé vendredi qu'il allait siéger comme indépendant, un geste susceptible de débloquer la formation d'une majorité avec l'Open Vld et la N-VA dans cette commune du Brabant flamand au nord de Bruxelles sans rompre formellement le cordon sanitaire.

Cordon sanitaire: un collaborateur du Vlaams Belang siègera comme indépendant à Grimbergen

© Belga

M. Raekelboom, qui est collaborateur du groupe du Vlaams Belang au parlement flamand, répond ainsi à une suggestion de l'Open Vld, qui rejetait toute alliance à Grimbergen avec la liste Vernieuwing tant que les liens de cet élu avec le parti d'extrême droite n'étaient pas clarifiés.

Il a expliqué dans un communiqué qu'il lui était impossible de suivre une autre piste suggérée par les libéraux flamands, à savoir la fin de sa collaboration avec le Vlaams Belang.

Il a aussi exclu la troisième option, celle de ne pas siéger comme conseiller communal.

"Afin de débloquer la situation et de rendre possible une nouvelle coalition à Grimbergen, il n'y a pas rationnellement d'autre décision possible que de quitter le groupe Vernieuwing, même s'il m'en coûte beaucoup à tous points de vue, et certainement humainement", a ajouté M. Raekelboom.

Il a également maintenu sa décision d'abandonner toutes ses fonctions régionales au sein du Vlaams Belang.

Vernieuwing s'est imposé lors du scrutin du 14 octobre comme le premier parti de la commune, en obtenant huit des 33 sièges du conseil communal. L'apport de l'Open Vld (six sièges) et de la N-VA (quatre sièges) lui permet de former une courte majorité de dix-sept sièges. Mais la crainte existait d'une rupture du cordon sanitaire, qui exclut par principe le Vlaams Belang de toute participation au pouvoir.

C'est la commission statutaire de l'Open Vld qui avait suggéré quelques pistes à Vernieuwing pour redevenir fréquentable: soit Luk Raekelboom se défait de son mandat communal, soit il siège comme indépendant, soit encore il rompt administrativement et professionnellement avec le Vlaams Belang.

Le président de la section locale des libéraux, Patrick Vanbinst, a affirmé vendredi que Vernieuwing répondait, à la suite de la démarche de M. Raekelboom, "aux conditions strictes" que son parti avait fixées pour participer à une coalition avec cette liste.

"La situation est dès lors débloquée et nous aurons déjà samedi des discussions avec la N-VA et Vernieuwing pour la constitution d'une nouvelle majorité", a-t-il déclaré à l'agence Belga.

Nos partenaires