La Wallonie a confirmé mercredi à Marrakech, par la voie du ministre en charge du Climat, Paul Furlan, qu'une part conséquente des plus de 8 millions de financement climatique wallon pour 2017, soit 3,25 millions d'euros, irait au fonds pour l'adaptation. De son côté, la Flandre a annoncé jeudi par la voix de sa ministre de l'Environnement, Joke Schauvliege, une enveloppe de 6,25 millions d'euros. La Région de Bruxelles-Capitale pourrait quant à elle annoncer sa contribution prochainement. "Par ces contributions, les Régions montrent leur soutien au fonds pour l'adaptation à un moment crucial. La Wallonie était même littéralement la première à contribuer financièrement à l'appel à financement du Fonds. Les besoins des pays les plus vulnérables pour l'adaptation sont énormes", souligne le CNCD-11.11.11 dans un communiqué. L'organisation de coopération au développement rappelle que le fonds pour l'adaptation, créé précisément à Marrakech en 2001 lors de la COP7, souffre d'un "sous-financement structurel". "Cette année, il recherchait 80 millions de dollars pour soutenir une liste de projets en attente de financement. Les moyens débloqués par les Régions belges constituent donc une réponse conséquente à cet appel à financement, dont nous nous félicitons", ajoute le CNCD-11.11.11, tout en rappelant que les montants régionaux s'inscrivent dans l'engagement de la Belgique de contribuer à hauteur de 50 millions d'euros entre 2016 et 2020 au financement climatique. Le CNCD-11.11.11 estime toutefois que ce financement belge devra augmenter à l'avenir alors que les pays développés se sont engagés à aider les pays en développement à hauteur de 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 et à considérer par la suite ce montant comme un plancher. (Belga)

La Wallonie a confirmé mercredi à Marrakech, par la voie du ministre en charge du Climat, Paul Furlan, qu'une part conséquente des plus de 8 millions de financement climatique wallon pour 2017, soit 3,25 millions d'euros, irait au fonds pour l'adaptation. De son côté, la Flandre a annoncé jeudi par la voix de sa ministre de l'Environnement, Joke Schauvliege, une enveloppe de 6,25 millions d'euros. La Région de Bruxelles-Capitale pourrait quant à elle annoncer sa contribution prochainement. "Par ces contributions, les Régions montrent leur soutien au fonds pour l'adaptation à un moment crucial. La Wallonie était même littéralement la première à contribuer financièrement à l'appel à financement du Fonds. Les besoins des pays les plus vulnérables pour l'adaptation sont énormes", souligne le CNCD-11.11.11 dans un communiqué. L'organisation de coopération au développement rappelle que le fonds pour l'adaptation, créé précisément à Marrakech en 2001 lors de la COP7, souffre d'un "sous-financement structurel". "Cette année, il recherchait 80 millions de dollars pour soutenir une liste de projets en attente de financement. Les moyens débloqués par les Régions belges constituent donc une réponse conséquente à cet appel à financement, dont nous nous félicitons", ajoute le CNCD-11.11.11, tout en rappelant que les montants régionaux s'inscrivent dans l'engagement de la Belgique de contribuer à hauteur de 50 millions d'euros entre 2016 et 2020 au financement climatique. Le CNCD-11.11.11 estime toutefois que ce financement belge devra augmenter à l'avenir alors que les pays développés se sont engagés à aider les pays en développement à hauteur de 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 et à considérer par la suite ce montant comme un plancher. (Belga)