Un passage en revue des progrès réalisés est en outre prévu en novembre 2017, lors de la COP23 qui se déroulera à Bonn (Allemagne) sous présidence de Fidji. Concernant le financement à long terme de l'action climatique, le texte adopté à la COP22 "engage vivement" les pays développés à arriver à "un plus juste équilibre" entre les fonds alloués à l'atténuation et ceux alloués à l'adaptation aux conséquences du dérèglement climatique. S'agissant du renforcement de l'action climatique d'ici à 2020, le texte adopté salue la mise en place d'un "Partenariat de Marrakech pour l'action climatique mondiale". Cet instrument vise à soutenir et amplifier les efforts de réduction de gaz à effet de serre sur la période 2017-2020 en associant Etats et acteurs non-étatiques (société civile, secteur privé, institutions financières, etc.) dans l'action climatique. (Belga)

Un passage en revue des progrès réalisés est en outre prévu en novembre 2017, lors de la COP23 qui se déroulera à Bonn (Allemagne) sous présidence de Fidji. Concernant le financement à long terme de l'action climatique, le texte adopté à la COP22 "engage vivement" les pays développés à arriver à "un plus juste équilibre" entre les fonds alloués à l'atténuation et ceux alloués à l'adaptation aux conséquences du dérèglement climatique. S'agissant du renforcement de l'action climatique d'ici à 2020, le texte adopté salue la mise en place d'un "Partenariat de Marrakech pour l'action climatique mondiale". Cet instrument vise à soutenir et amplifier les efforts de réduction de gaz à effet de serre sur la période 2017-2020 en associant Etats et acteurs non-étatiques (société civile, secteur privé, institutions financières, etc.) dans l'action climatique. (Belga)