Cette contribution fédérale supplémentaire doit aider les pays partenaires de la Coopération belge à respecter les engagements de l'Accord de Paris. Les fonds seront également utilisés pour mettre en oeuvre des actions spécifiques liées au climat dans des domaines où la Belgique possède une expertise particulière: gestion durable des écosystèmes, agriculture durable et croissance socio-économique urbaine durable, précise un communiqué. "En adhérant à l'Accord de Paris, les pays se sont engagés à élaborer et à partager leurs objectifs climatiques sous la forme de contributions déterminées au niveau national (CDN). Ces CDN ainsi que les Plans nationaux d'adaptation sont la pierre angulaire de la politique climatique. Alors que le changement climatique et ses conséquences diverses ont un effet de dérégulation sur la sécurité alimentaire, sur le développement et par là même sur la stabilité politique de certains pays en développement, certains États partenaires peinent à remplir leurs obligations. C'est dans ce cadre que nous proposons aux pays partenaires de la coopération belge un soutien financier afin de leur permettre de répondre au mieux aux engagements pris", a expliqué Mme Khattabi. (Belga)

Cette contribution fédérale supplémentaire doit aider les pays partenaires de la Coopération belge à respecter les engagements de l'Accord de Paris. Les fonds seront également utilisés pour mettre en oeuvre des actions spécifiques liées au climat dans des domaines où la Belgique possède une expertise particulière: gestion durable des écosystèmes, agriculture durable et croissance socio-économique urbaine durable, précise un communiqué. "En adhérant à l'Accord de Paris, les pays se sont engagés à élaborer et à partager leurs objectifs climatiques sous la forme de contributions déterminées au niveau national (CDN). Ces CDN ainsi que les Plans nationaux d'adaptation sont la pierre angulaire de la politique climatique. Alors que le changement climatique et ses conséquences diverses ont un effet de dérégulation sur la sécurité alimentaire, sur le développement et par là même sur la stabilité politique de certains pays en développement, certains États partenaires peinent à remplir leurs obligations. C'est dans ce cadre que nous proposons aux pays partenaires de la coopération belge un soutien financier afin de leur permettre de répondre au mieux aux engagements pris", a expliqué Mme Khattabi. (Belga)