"Si toutes les modalités ne sont pas encore définies, le gouvernement a tenu compte des spécificités des TPE/PME en ce qui concerne les efforts de formation, ainsi que la gestion de l'absentéisme", détaille l'UCM dans un communiqué. Celle-ci pointe également l'amélioration de la flexibilité du travail. "L'annualisation du temps de travail deviendra la règle et non plus l'exception à partir du 1er janvier 2017. Cette plus grande souplesse permettra d'améliorer la compétitivité des entreprises et en particulier des PME", estime l'UCM qui rappelle parallèlement "l'importance de simplifier et de réduire le taux de l'Isoc (quitte à réduire graduellement les déductions pour intérêts notionnels), de manière à limiter l'ingénierie fiscale à laquelle les PME n'ont pas accès". Le gouvernement s'attèle également à la question de l'économie collaborative. L'UCM veillera à ce que le système proposé ne complexifie pas le régime des statuts existants et n'entrave pas le principe d'interdiction de concurrence déloyale", poursuit l'Union des Classes moyennes qui salue enfin les mesures prises pour aider les PME qui ont eu à subir les conséquences des attentats du 22 mars dernier. (Belga)

"Si toutes les modalités ne sont pas encore définies, le gouvernement a tenu compte des spécificités des TPE/PME en ce qui concerne les efforts de formation, ainsi que la gestion de l'absentéisme", détaille l'UCM dans un communiqué. Celle-ci pointe également l'amélioration de la flexibilité du travail. "L'annualisation du temps de travail deviendra la règle et non plus l'exception à partir du 1er janvier 2017. Cette plus grande souplesse permettra d'améliorer la compétitivité des entreprises et en particulier des PME", estime l'UCM qui rappelle parallèlement "l'importance de simplifier et de réduire le taux de l'Isoc (quitte à réduire graduellement les déductions pour intérêts notionnels), de manière à limiter l'ingénierie fiscale à laquelle les PME n'ont pas accès". Le gouvernement s'attèle également à la question de l'économie collaborative. L'UCM veillera à ce que le système proposé ne complexifie pas le régime des statuts existants et n'entrave pas le principe d'interdiction de concurrence déloyale", poursuit l'Union des Classes moyennes qui salue enfin les mesures prises pour aider les PME qui ont eu à subir les conséquences des attentats du 22 mars dernier. (Belga)