"Comme le soulignent depuis plusieurs mois de nombreux organismes indépendants dont la Banque Nationale de Belgique ou l'Institut des Comptes Nationaux, l'action du gouvernement fédéral porte ses fruits. Le Bureau Fédéral du Plan invite même le gouvernement à revoir à la hausse le nombre d'emplois qui seront créés cette année", a déclaré Olivier Chastel. Pour M. Chastel, ces bons résultats du gouvernement fédéral expliquent la meilleure prévisibilité budgétaire. Le travail d'analyse du rapport du comité de monitoring a été méticuleux. "Comme le souhaitait le MR, il n'y aura ni nouvelles taxes, ni mesures d'économies. Ce contrôle est indolore pour les citoyens. Pour le MR, il était aussi primordial de donner de l'air à la justice et à la police. Le gouvernement fédéral en a tenu compte", a souligné le président du MR. Pour celui-ci, il importe de poursuivre les efforts pour créer des emplois, soutenir les PME et préserver la sécurité sociale. M. Chastel a également tenu à rappeler les prochaines étapes de la réforme fiscale qui engendreront, en 2018 et 2019, de nouvelles hausses de salaire net, au profit de tous les travailleurs qui bénéficieront en fin de législature d'un montant net supplémentaire allant de 70 à 140 euros nets par mois pour les salaires les plus bas. (Belga)

"Comme le soulignent depuis plusieurs mois de nombreux organismes indépendants dont la Banque Nationale de Belgique ou l'Institut des Comptes Nationaux, l'action du gouvernement fédéral porte ses fruits. Le Bureau Fédéral du Plan invite même le gouvernement à revoir à la hausse le nombre d'emplois qui seront créés cette année", a déclaré Olivier Chastel. Pour M. Chastel, ces bons résultats du gouvernement fédéral expliquent la meilleure prévisibilité budgétaire. Le travail d'analyse du rapport du comité de monitoring a été méticuleux. "Comme le souhaitait le MR, il n'y aura ni nouvelles taxes, ni mesures d'économies. Ce contrôle est indolore pour les citoyens. Pour le MR, il était aussi primordial de donner de l'air à la justice et à la police. Le gouvernement fédéral en a tenu compte", a souligné le président du MR. Pour celui-ci, il importe de poursuivre les efforts pour créer des emplois, soutenir les PME et préserver la sécurité sociale. M. Chastel a également tenu à rappeler les prochaines étapes de la réforme fiscale qui engendreront, en 2018 et 2019, de nouvelles hausses de salaire net, au profit de tous les travailleurs qui bénéficieront en fin de législature d'un montant net supplémentaire allant de 70 à 140 euros nets par mois pour les salaires les plus bas. (Belga)