Le Mouvement 5 Etoiles (antisystème) et le Parti démocrate (centre gauche) se sont entendus mercredi pour former un gouvernement sous la houlette de Giuseppe Conte, évitant a priori la tenue de nouvelles élections dans le pays. Le président italien Sergio Mattarella a accueilli avec le sourire jeudi matin Giuseppe Conte dans son bureau du palais du Quirinal. Sauf surprise de dernière minute, il devrait donner mandat à ce proche du Mouvement cinq étoiles de diriger à nouveau le pays et former un gouvernement de coalition. Selon le système parlementaire italien, M. Conte devra ensuite dans les prochains jours soumettre au président une liste de ministres et obtenir la confiance des deux chambres du parlement. L'accord de majorité encore "virtuel" entre les Cinq Etoiles et le PD met fin à trois semaines d'incertitude, depuis le dynamitage de la coalition le 8 août par le chef de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini, homme fort de l'exécutif sortant, puis la démission le 20 août de Giuseppe Conte. (Belga)