Les bâtiments fournis par le privé sont plus équipés et le service est meilleur mais le prix est à l'avenant. Si la prison classique de Hasselt a coûté 133.000 euros par détenu, celle de Beveren est revenue à 312.000 euros par détenu. C'est le consortium Interbuild-BAM qui a développé, construit et exploite les prisons de Beveren, Leuze-en-Hainaut et Marche. Les pouvoirs publics remboursent chaque année -39 millions en 2017- et en seront propriétaires après 25 ans. Le député fédéral Groen Stefaan Van Hecke estime, à la lecture du rapport, que les pouvoirs publics devraient reprendre la main. "Les chiffres montrent que le choix idéologique pour le privé nous revient en pleine face".