Le Conseil de la Fifa doit remplacer l'actuel "comité exécutif". Ce changement entre justement dans le cadre d'une réforme visant à séparer davantage les fonctions "politiques" et de management au sein de la Fifa. Mais, selon Domenico Scala, le fait de donner au futur Conseil le pouvoir d'éjecter une personne de certains organes censés pouvoir agir de manière indépendante "torpille" la réforme. La menace de destitution pourrait être par exemple utilisée par des membres du Conseil pour empêcher une personne du Comité d'éthique de la Fifa d'enquêter sur un responsable suspecté d'agissements douteux. L'amendement approuvé vendredi privera les organes de contrôle de leur indépendance, estime Scala. "Une des plus importantes réalisations des récentes réformes se retrouve ainsi anéantie", a-t-il regretté samedi, annonçant quitter avec effet immédiat son poste au sein de la commission d'audit et de conformité. (Belga)

Le Conseil de la Fifa doit remplacer l'actuel "comité exécutif". Ce changement entre justement dans le cadre d'une réforme visant à séparer davantage les fonctions "politiques" et de management au sein de la Fifa. Mais, selon Domenico Scala, le fait de donner au futur Conseil le pouvoir d'éjecter une personne de certains organes censés pouvoir agir de manière indépendante "torpille" la réforme. La menace de destitution pourrait être par exemple utilisée par des membres du Conseil pour empêcher une personne du Comité d'éthique de la Fifa d'enquêter sur un responsable suspecté d'agissements douteux. L'amendement approuvé vendredi privera les organes de contrôle de leur indépendance, estime Scala. "Une des plus importantes réalisations des récentes réformes se retrouve ainsi anéantie", a-t-il regretté samedi, annonçant quitter avec effet immédiat son poste au sein de la commission d'audit et de conformité. (Belga)