Les travailleuses du secteur privé sont défavorisées dans ce cas par rapport à leur collègue du secteur public qui, s'il s'agit d'une maladie non liée à la grossesse, ne voient pas leur congé de maternité amputé de la durée de ces congés-maladie avant la grossesse. Le problème de ces femmes a été dénoncé à plusieurs reprises et a donné lieu encore récemment à une campagne de la Ligue des familles. Jeudi, les députées Catherine Fonck (cdH) et Nahima Lanjri (CD&V) ont porté cette question en séance plénière de la Chambre et demandé qu'il soit mis fin à la discrimination en alignant le secteur privé sur le secteur public. "Votre analyse est juste et correcte", a indiqué M. Peeters (CD&V). Le ministre demandera aux partenaires sociaux réunis au sein du Conseil national du Travail (CNT) de "supprimer cette discrimination".

Les travailleuses du secteur privé sont défavorisées dans ce cas par rapport à leur collègue du secteur public qui, s'il s'agit d'une maladie non liée à la grossesse, ne voient pas leur congé de maternité amputé de la durée de ces congés-maladie avant la grossesse. Le problème de ces femmes a été dénoncé à plusieurs reprises et a donné lieu encore récemment à une campagne de la Ligue des familles. Jeudi, les députées Catherine Fonck (cdH) et Nahima Lanjri (CD&V) ont porté cette question en séance plénière de la Chambre et demandé qu'il soit mis fin à la discrimination en alignant le secteur privé sur le secteur public. "Votre analyse est juste et correcte", a indiqué M. Peeters (CD&V). Le ministre demandera aux partenaires sociaux réunis au sein du Conseil national du Travail (CNT) de "supprimer cette discrimination".